»
»
»
Consultation

La croissance américaine reste sur les rails malgré les tarifs, selon la Fed

La croissance américaine reste sur les rails malgré les tarifs, selon la Fed
Crédit photo © Reuters

par Howard Schneider

WASHINGTON (Reuters) - Un taux d'emprunt "solide" des entreprises, une hausse de la consommation des ménages et les tensions sur le marché du travail suggèrent que les Etats-Unis restent sur les rails d'une croissance continue, lit-on dans le "Livre Beige" de la Réserve fédérale publié mercredi.

Dans ce rapport sur la conjoncture de la première puissance économique mondiale, la banque centrale américaine ajoute que bon nombre d'entreprises conservent une opinion "positive" au sujet de leurs perspectives, tout en précisant que beaucoup s'inquiètent néanmoins du recours de l'administration Trump aux droits de douane.

Le président américain Donald Trump a instauré en mars des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium, après en avoir imposés sur les lave-linge et les panneaux solaires.

La Chine est prête à répliquer et le fera sans hésitation si les Etats-Unis se livrent à une escalade dans les tensions actuelles sur leurs relations commerciales, a déclaré la semaine dernière le ministère chinois du Commerce.

"D'après des remontées de plusieurs secteurs comme la fabrication de biens, l'agriculture et les transports, il y a une préoccupation au sujet des nouveaux droits de douane et/ou concernant ceux qui sont proposés", précise la Fed dans son rapport, qui couvre la période allant de mars à début avril.

Mais, hormis cela, l'économie semble suivre son cours et il y a des signes montrant que la baisse de l'impôt sur les sociétés entrée en vigueur en décembre commence à avoir des répercussions sur les dépenses et les investissements des entreprises, poursuit la Fed.

Certains "districts" de la Réserve fédérale ont fait état d'une vive hausse des prêts aux entreprises, à l'image du bond de 17% d'une année sur l'autre en la matière rapporté par la Fed de St-Louis.

Si cela est le prélude à un boom des investissements, la Fed serait confortée dans son volonté de relever encore deux fois, voire trois, ses taux d'intérêt cette année. La banque centrale, qui a opéré un tour de vis monétaire en mars, devrait observer le statu quo lors de sa prochaine réunion prévue dans deux semaines.

La hausse des prix est qualifiée de "modérée" sur un plan national, même si ceux de l'acier augmentent de manière "spectaculaire" du fait des droits de douane mis en place le mois dernier.

Certaines entreprises se sont à nouveau plaintes d'une pénurie de main d'oeuvre, notamment pour des postes hautement qualifiés dans l'ingénierie, les technologies de l'information et la santé.

Dans cetains cas, cela conduit à l'augmentation des salaires que la Fed appelle de ses voeux même si, au final, cette hausse est globalement restée "modeste".

Le Livre Beige a été préparé par la Fed de Dallas sur la base de données recueillies jusqu'au 9 avril.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com