La Corée du Nord signale sa première épidémie de coronavirus, décrète un confinement

La Corée du Nord signale sa première épidémie de coronavirus, décrète un confinement
La Corée du Nord signale sa première épidémie de coronavirus, décrète un confinement
Crédit photo © Reuters

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord a officiellement confirmé jeudi que la première épidémie de coronavirus s'était déclenchée dans le pays, et a décrété un confinement national, les médias d'Etat rapportant que le variant Omicron, hautement contagieux, avait été détecté à Pyongyang.

Selon l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, plusieurs personnes ont contracté le variant Omicron du coronavirus à Pyongyang. KCNA n'a fourni aucun détail sur le nombre de cas ou la source probable des infections.

Le rapport a été publié alors que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un tenait une réunion du Parti des travailleurs pour étudier la réponse à apporter à cette première épidémie de coronavirus.

Kim Jong-un a décrété un "confinement strict" afin d'empêcher la propagation du virus et a déclaré que les réserves médicales d'urgence seraient mobilisées, selon KCNA.

Plus tôt dans la journée de jeudi, la télévision d'Etat chinoise avait indiqué que la Corée du Nord avait demandé à ses habitants de rester chez eux depuis le 11 mai car nombre d'entre eux présentaient des "symptômes suspects de grippe", sans mentionner le COVID-19.

(Reportage Jack Kim, Joori Roh, Ryan Woo et Soo-hyang Choi; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !