»
»
»
Consultation

La CDP se dit favorable à un réseau haut débit unique en Italie

La CDP se dit favorable à un réseau haut débit unique en Italie
Crédit photo © Reuters

ROME/MILAN (Reuters) - L'établissement public italien Cassa Depositi e Prestiti (CDP) est favorable à la création d'un réseau haut débit unique et souhaite que Telecom Italia (TIM) et Open Fiber puissent s'entendre pour parvenir à cet objectif, a fait savoir samedi Fabrizio Palermo, directeur général de CDP.

Open Fiber, contrôlé par la CDP et par l'énergéticien public Enel, a commencé à bâtir un réseau de fibre otique à haut débit il y a deux ans, les pouvoirs publics estimant alors que Telecom Italia, opérateur télécom historique du pays, ne modernisait pas son réseau assez rapidement.

La CDP détient 50% d'Open Fiber et environ 5% de TIM.

Des informations de presse ont fait état, samedi, de la signature d'un accord entre les deux opérateurs pouvant déboucher sur la fusion de leurs réseaux respectifs.

L'existence de cet accord a été confirmé à Reuters de source proche du dossier.

Dans une récente interview au Corriere della Sera, le directeur général de TIM, Luigi Gubitosi, avait laissé entendre que l'ancien monopole des télécoms était prêt à discuter d'une éventuelle alliance dans les réseaux avec son concurrent.

Depuis son arrivée au pouvoir en juin 2018, le gouvernement italien a placé la création d'un réseau haut débit au coeur de sa politique industrielle.

De son côté, TIM est au centre d'une bataille acharnée entre ses deux actionnaires, Vivendi (24% du capital) et le fonds activiste Elliott, qui vient de porter sa part à 9,4% et qui a ravi au groupe français le contrôle du conseil d'administration de l'opérateur italien.

Les deux actionnaires s'opposent depuis plus d'un an sur la gouvernance et la stratégie du groupe, et la façon de relancer une entreprise plombée par une dette de 25 milliards d'euros.

L'action TIM, qui a perdu près de 40% en 2018, grappille 0,12% depuis le début de l'année.

(Gisela Vagnoni à Rome et Stephen Jewkes à Milan, Pascale Denis pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com