»
»
»
Consultation

La Bourse de São Paulo ouvre sur un record après la victoire de Bolsonaro

La Bourse de São Paulo ouvre sur un record après la victoire de Bolsonaro
Crédit photo © Reuters

SAO PAULO (Reuters) - La Bourse de São Paulo a atteint un nouveau record lundi au lendemain de la victoire à l'élection présidentielle du candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro, qui s'est engagé à combler rapidement le déficit budgétaire et à contenir la dette.

Les investisseurs savent gré à l'ancien officier d'avoir empêché un retour de la gauche au pouvoir mais ils préviennent qu'il lui faudra agir rapidement sur le front économique pour continuer d'avoir la faveur des marchés.

L'indice Bovespa, référence du marché boursier brésilien, gagnait 2,4% en début de séance, emmené par les poids lourds de la cote et sociétés nationales. La compagnie pétrolière Petróleo Brasileiro (Petrobras) s'octroyait ainsi 3,6% et la banque Itaú Unibanco Holding 3,3%.

Sur le marché des changes, le réal s'est raffermi de 1,4% à 3,6 pour un dollar, de loin la meilleure performance des devises latino-américaines lundi, tandis que le coût de l'assurance contre un défaut de la dette souveraine chutait fortement.

"Les marchés espèrent que la victoire de Bolsonaro va libérer les 'esprits animaux' au Brésil compte tenu de la qualité de l'équipe économique qui l'entoure, menée par Paulo Guedes", déclare Yacov Arnopolin, gérant de Pimco spécialiste des marchés émergents, reprenant le concept cher à l'économiste John Maynard Keynes pour décrire l'énergie des agents économiques.

Paulo Guedes, un banquier formé à l'Université de Chicago, a été le principal conseiller économique de Bolsonaro durant la campagne et pourrait hériter d'un "super ministère" de l'Economie et des Finances.

"Au-delà de cette réaction initiale, les investisseurs se demandent si leur optimisme ne sera pas de courte durée face aux défis à relever", ajoute le gérant obligataire. "Si on a un avant-goût de la réforme des retraites avant la fin 2018, cela constituerait un élément positif."

Le président-élu s'est engagé à moraliser la vie politique, rétrécir le périmètre de l'Etat et sévir contre la criminalité, tout en promettant une série de réformes structurelles pour relancer la première économie d'Amérique latine.

Après l'annonce de la victoire de son champion dimanche face au candidat du Parti des travailleurs Fernando Haddad, Paulo Guedes a affirmé que la nouvelle administration tenterait de combler le déficit budgétaire d'ici un an, un objectif impossible sans une réforme en profondeur du système de retraite.

Le Parti social-libéral (PSL) de Bolsonaro, jadis marginal, est désormais le deuxième parti à la Chambre des députés mais il lui faudra des renforts pour faire adopter les amendements constitutionnels nécessaires à une réforme des retraites.

Les stratèges d'XP Investimentos n'excluent pas que le Bovespa atteigne les 100.000 points d'ici la fin de l'année, les investisseurs laissant à Bolsonaro le bénéfice du doute.

"Les réformes seront cruciales pour pérenniser ce mouvement. Si elles se matérialisent en 2019, l'indice boursier pourrait atteindre les 125.000 points d'ici la fin de l'année prochaine", ajoutent-ils dans une note.

(Paula Arend Laier in São Paulo avec la contribution de Tommy Reggiori Wilke, Véronique Tison pour le service français, édité par Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com