Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

La BoJ dispose d'autres outils face à la crise, dit Kuroda

La BoJ dispose d'autres outils face à la crise, dit Kuroda
Crédit photo © Reuters

par Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - Le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ), Haruhiko Kuroda, a fait savoir lundi que la banque centrale était prête à prendre des mesures d'assouplissement supplémentaires et qu'elle n'était pas à court d'outils pour amortir le choc économique de la pandémie de COVID-19.

Haruhiko Kuroda a déclaré que l'économie japonaise avait atteint un plus bas sur la période allant d'avril à juin et que la situation générale semblait "bien meilleure" qu'il y a quelques mois avec des exportations, une production et des dépenses d'investissement "assez solides".

La consommation, en particulier dans les services, est néanmoins assez faible et risque de le rester pendant encore un certain temps à moins que le monde scientifique ne parvienne à mettre au point un vaccin efficace contre le COVID-19, a-t-il ajouté.

"Nous allons surveiller de près l'impact du COVID-19 et nous n'hésiterons pas à prendre des mesures d'assouplissement supplémentaires si nécessaire", a déclaré Haruhiko Kuroda lors d'un séminaire en ligne organisé par l'Institute of International Finance.

"La BoJ n'est pas à court d'outils monétaires. Nous disposons de beaucoup d'outils pour contrer (les dommages causés par le COVID-19). Nous sommes flexibles et innovants lorsqu'il est question d'envisager les mesures à prendre", a-t-il dit.

Face au choc économique lié à la crise sanitaire, la BoJ a assoupli sa politique monétaire à deux reprises cette année, principalement en augmentant les achats d'actifs et en créant une nouvelle facilité de crédit destinée aux petites entreprises.

De nombreux analystes estiment toutefois que la banque centrale est désormais à court d'options, ses taux d'intérêt à court terme étant déjà en territoire négatif (-0,1%) avec pour conséquence de comprimer les marges des institutions financières.

(Leika Kihara, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !