»
»
»
Consultation

La BdF confirme prévoir 0,3% de croissance au 2e trimestre

La BdF confirme prévoir 0,3% de croissance au 2e trimestre
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La croissance de l'économie française devrait bien atteindre 0,3% au deuxième trimestre confirme la Banque de France dans sa troisième et dernière estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture de juin, publiée vendredi.

Cette prévision, qui marque une très légère accélération par rapport à la croissance de 0,2% du produit intérieur brut (PIB) au premier trimestre, rejoint celle de l'Insee, qui table sur une progression de 0,3% du PIB sur la période, dans sa dernière note de conjoncture publiée mi-juin.

L'institut publiera sa première estimation de la croissance du deuxième trimestre le 27 juillet.

L'enquête de la Banque de France pour le mois de juin met en évidence une hausse d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 101. Il avait atteint en mai son plus bas niveau depuis octobre 2016.

L'indicateur du climat des affaires dans le secteur des services progresse d'un point à 103. Son niveau de mai, initialement annoncé à 101, a été revu en hausse d'un point à 102.

Celui du secteur du bâtiment reste quant à lui stable, à 105.

Dans l'industrie, les chefs d'entreprise interrogés évoquent un net rebond de la production en juin, en particulier dans les produits d'équipement, l'automobile et la métallurgie, tandis que des secteurs comme l'agroalimentaire, la chimie et la pharmacie sont restés dynamiques.

Ils s'attendent à une poursuite de la progression de la production en ce mois-ci.

Selon leurs témoignages, en juin, les livraisons et les carnets de commandes étaient bien orientés et les effectifs ont légèrement progressé.

Le taux d'utilisation des capacités de production est remonté d'un point, à 80,1% en juin contre 79,1% en mai.

En ce qui concerne les services, l'activité a sensiblement accéléré en juin et les chefs d'entreprise sondés par la Banque de France tablent sur une forte croissance en juillet.

Dans le bâtiment, l'activité a aussi repris de la vigueur en juin, dans le gros oeuvre comme dans le second oeuvre, avec des carnets de commandes toujours à un niveau record, souligne la Banque de France.

Comme leurs homologues des autres secteurs, ils tablent sur une progression de l'activité en juillet.

Selon l'enquête trimestrielle de conjoncture dans les travaux publics publiée conjointement, les chefs d'entreprise du secteur évoquent un ralentissement de l'activité au deuxième trimestre mais tablent sur une activité "très dynamique" au troisième trimestre.

(Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com