L'Ukraine s'efforce de rétablir l'électricité après la salve de missiles russes

L'Ukraine s'efforce de rétablir l'électricité après la salve de missiles russes
L'Ukraine s'efforce de rétablir l'électricité après la salve de missiles russes
Crédit photo © Reuters

par Dan Peleschuk

KYIV (Reuters) - L'électricité a été totalement rétablie dans sept régions d'Ukraine et à Kyiv, moins de 24 heures après la salve de missiles russes qui s'est abattue sur des infrastructures énergétiques du pays, provoquant d'importantes coupures de courant.

Des interventions sont en cours dans sept autres régions, a fait savoir Kirilo Timochenko, un conseiller du président ukrainien Volodimir Zelensky.

Les autorités n'envisagent pas de faire évacuer les villes dont les habitants subissent les conséquences des tirs russes, la priorité étant donnée à la stabilisation du réseau électrique, a-t-il ajouté.

L'opérateur national Ukrenergo a déclaré qu'il procédait à des coupures planifiées dans tout le pays alors que les opérations de rétablissement de l'alimentation se poursuivent "24 heures sur 24".

"Veuillez vous préparer à des périodes prolongées d'alimentation limitée: faites des réserves d'eau et chargez vos appareils et vos batteries à l'avance pour rester en contact avec vos proches", a averti Ukrenergo dans un communiqué.

Selon les autorités ukrainiennes, la pluie de missiles qui s'est abattue sur plusieurs villes d'Ukraine, dont Kyiv, Kharkiv et Lviv, constitue la plus importante attaque russe de ce genre depuis le début de la guerre le 24 février.

Les frappes russes ont gravement endommagé jusqu'à 40% des infrastructures énergétiques d'Ukraine, a déclaré Volodimir Zelensky.

D'après le directeur du Centre de recherche sur l'industrie énergétique de Kyiv, Oleksandr Khartchenko, les frappes menées mardi ont privé d'électricité environ 12 millions d'habitants mais l'approvisionnement a été rétabli pour la grande majorité d'entre eux.

En supposant qu'il n'y ait pas d'autre attaque, il faudra de cinq à six semaines pour que le réseau énergétique soit suffisamment solide pour que la plupart des Ukrainiens ne subissent que des coupures mineures, voire aucune, a estimé l'expert lors d'une conférence de presse.

(Dan Peleschuk avec Max Hunder, version française Laetitia Volga, édité par Tangi Salaün)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !