L'Ukraine, l'ONU et la Croix-Rouge renouvellent leurs efforts pour évacuer les civils de Marioupol

L'Ukraine, l'ONU et la Croix-Rouge renouvellent leurs efforts pour évacuer les civils de Marioupol
L'Ukraine, l'ONU et la Croix-Rouge renouvellent leurs efforts pour évacuer les civils de Marioupol
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - Un convoi de bus a quitté Marioupol mercredi dans le cadre d'une nouvelle tentative de l'Ukraine, de l'ONU et du Comité international de la Croix-Rouge d'évacuer les civils de la ville située dans le sud du pays, a déclaré le gouverneur régional.

Le convoi se dirigeait vers la ville de Zaporijjia, contrôlée par les Ukrainiens, a déclaré le gouverneur de Donetsk, Pavlo Kirilenko.

Il n'a pas précisé combien de bus se trouvaient dans le convoi ni si d'autres civils avaient été évacués d'une vaste aciérie de Marioupol où les derniers défenseurs de la ville résistent aux forces russes qui l'ont occupée.

Des dizaines de personnes évacuées qui s'étaient réfugiées pendant des semaines dans les bunkers de l'usine sidérurgique Azovstal ont rejoint mardi Zaporijjia, mais les travailleurs humanitaires ont déclaré que de nombreuses personnes restaient piégées dans la ville portuaire.

"Les bus ont déjà quitté Marioupol", a déclaré Pavlo Kirilenko sur l'application de messagerie Telegram. "Transmettez l'information à ceux qui en ont besoin !"

Le maire de Marioupol a déclaré mardi que plus de 200 civils se trouvaient encore dans l'usine Azovstal. Au total, 100.000 civils se trouvent encore dans la ville qui a été dévastée par des semaines de siège et de bombardements russes.

(Reportage Natalia Zinets, version française Lou Phily, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !