L'UE ne veut plus financer les combustibles fossiles

L'UE ne veut plus financer les combustibles fossiles
L'UE ne veut plus financer les combustibles fossiles
Crédit photo © Reuters

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne ne devrait pas allouer à l'avenir d'aides d'État aux projets impliquant des combustibles fossiles, ce afin de rendre les règles antitrust de l'UE plus écologiques.
La Commission, qui supervise la politique antitrust dans les 27 pays de l'Union européenne, examine les subventions accordées par les gouvernements des pays membres de l'Union européenne pour s'assurer qu'elles ne contreviennent pas aux règles de concurrence.

Une révision en cours des règles de l'UE en matière d'aides d'État vise également à les aligner sur les politiques de l'Union en matière de changement climatique. Les nouvelles règles favoriseraient "l'abandon progressif des combustibles fossiles", explique la Commission dans une communication publiée jeudi.

"Le soutien apporté par l'Etat à des projets impliquant des combustibles fossiles, notamment les plus polluants comme le pétrole, le charbon et le lignite, aura peu de chances d'être jugé compatible avec les règles relatives aux aides d'État", dit-elle.

L'élimination progressive du charbon et du lignite, un type de charbon très polluant, est jugée cruciale pour que l'UE atteigne ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les États membres qui souhaitent obtenir l'autorisation de l'UE pour accorder des aides d'État à des projets impliquant des combustibles fossiles devront expliquer comment ils s'assureront que ces investissements respectent les objectifs climatiques de l'UE, a déclaré la Commission.

Les pays de l'UE sont divisés sur le rôle que doit jouer le gaz dans leur transition vers des émissions nettes nulles.

Le gaz, un combustible fossile, produit des émissions de CO2 lorsqu'il est brûlé dans des centrales électriques.

Certains pays d'Europe de l'Est, dépendants du charbon, voient dans le gaz une "passerelle" qui les aiderait à abandonner l'électricité produite à partir du charbon pour se tourner vers les énergies renouvelables.

(Reportage Kate Abnett, version française Khadija Adda-Rezig, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !