Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

L'UE dit avoir commandé près de la moitié de la production vaccinale de Pfizer pour 2021

L'UE dit avoir commandé près de la moitié de la production vaccinale de Pfizer pour 2021
Crédit photo © Reuters

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a annoncé vendredi la conclusion d'un nouveau contrat avec Pfizer et BioNTech pour la livraison de 300 millions de doses supplémentaires de leur vaccin contre le COVID-19, réservant ainsi près de la moitié de la production de Pfizer prévue pour 2021.

"Nous avons maintenant convenu avec BioNTech et Pfizer de prolonger ce contrat", a déclaré la présidente de l'exécutif européen Ursula von der Leyen, lors d'une conférence de presse vendredi.

Pfizer a réagi plus prudemment à cette annonce. "Nous sommes en pourparlers avec la Commission européenne au sujet d'un amendement à notre accord d'approvisionnement existant pour COMIRNATY, le vaccin contre le COVID-19 de Pfizer et BioNTech", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Selon Ursula von der Leyen, cette extension du contrat permettra à l'UE de doubler ses commandes du vaccin produit par Pfizer pour atteindre 600 millions de doses, alors que le bloc de 27 pays s'efforce d'accélérer la vaccination de ses 450 millions d'habitants.

La présidente de l'exécutif européen a précisé que 75 millions de doses supplémentaires seraient livrées au deuxième trimestre, et le reste d'ici la fin de l'année. Selon Pfizer, au total, 500 millions de doses seraient disponibles pour l'UE d'ici la fin 2021, avec une option d'achat pour 100 millions d'autres doses.

Pfizer prévoyait de produire jusqu'à 1,3 milliard de doses cette année. En raison de cette importante commande de l'UE, le groupe pharmaceutique américain et son partenaire allemand, qui ont également conclu des accords avec d'autres pays, devront probablement augmenter leurs capacités de production.

Pfizer a accepté de vendre aux États-Unis jusqu'à 600 millions de doses, dont 200 millions ont déjà été commandées. D'après les accords rendus publics, 120 millions de doses supplémentaires sont réservées par le Japon et 40 millions par la Grande-Bretagne.

L'Allemagne a déclaré lundi que BioNtech lui fournirait 30 millions de doses supplémentaires dans le cadre d'un accord parallèle, alors qu'aucun État membre n'est autorisé à négocier en parallèle des contrat de vaccins, selon Ursula von der Leyen.

Un porte-parole de la Commission européenne a toutefois refusé de dire si l'accord allemand respectait le cadre légal des accords européens.

Le nouvel accord conclu par l'UE prévoit la possibilité de commander immédiatement 200 millions de doses avec une option d'achat pour 100 millions de doses supplémentaires, selon la Commission européenne.

Les doses sont généralement réparties entre les États membres de l'UE en fonction de leur population, mais il n'est pas certain que tous les gouvernements passeront des commandes sur la base du nouveau contrat.

(Francesco Guarascio, version française Jean-Stéphane Brosse et Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault et Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !