L'UE ajuste ses sanctions sur le pétrole russe pour convaincre les réticents

L'UE ajuste ses sanctions sur le pétrole russe pour convaincre les réticents

BRUXELLES, 6 mai (Reuters) - La Commission européenne a légèrement retouché sa proposition d'embargo sur le pétrole russe pour tenter de convaincre les Etats membres les plus réticents de l'adopter, a déclaré une source européenne à Reuters, vendredi.

La nouvelle proposition devait être soumise aux ambassadeurs des Vingt-Sept lors d'une réunion qui a débuté à 07h30 GMT.

Selon la source, elle prévoit une période de transition de trois mois avant l'interdiction du transport de pétrole russe, contre un mois dans la proposition présentée mercredi par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Elle comprend aussi des aides aux investissements destinés à améliorer les infrastructures pétrolières et à réduire l'impact des sanctions imposées à la Russie. (Reportage Francesco Guarascio, version française Tangi Salaün, édité par Myriam Rivet)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !