L'Italie a reçu 64 marques d'intérêt pour la construction de parcs éoliens en mer

L'Italie a reçu 64 marques d'intérêt pour la construction de parcs éoliens en mer
L'Italie a reçu 64 marques d'intérêt pour la construction de parcs éoliens en mer
Crédit photo © Reuters

MILAN (Reuters) - L'Italie a annoncé vendredi avoir reçu 64 marques d'intérêt de la part d'entreprises pour la construction de parcs éoliens en mer à la suite d'un appel d'offres lancé par le ministère de la Transition écologique.

Eni, Saipem, ERG, Edison et Fincantieri comptent par les entreprises italiennes ayant répondu à l'appel d'offres, a précisé le ministère.

L'Italie accentue ses efforts pour augmenter la production d'énergie renouvelable, conformément aux objectifs fixés par son plan national pour l'énergie et le climat 2030 et soumis à la Commission européenne en 2019.

Le groupe pétrolier et gazier Eni, qui annonçait en mars envisager une scission de sa division d'énergie renouvelable en vue d'une introduction en Bourse, s'est engagé à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, avec un objectif de capacité d'énergie renouvelable à 15 GW d'ici 2030 et de 60 GW en 2050.

Il a annoncé en juillet dernier le rachat de l'un des plus grands portefeuilles d'éoliennes terrestres d'Italie au gérant de fonds Glennmont Partners dans le cadre de l'expansion de ses activités dans le domaine des énergies vertes.

(Reportage Stephen Jewkes, version française Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !