Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

L'Irak veut être exempté temporairement de l'accord Opep+ sur le pétrole

L'Irak veut être exempté temporairement de l'accord Opep+ sur le pétrole
Crédit photo © Reuters

LE CAIRE (Reuters) - L'Irak souhaite être exempté de l'accord de réduction de la production pétrolière négociée par les pays de l'Opep+ au premier trimestre 2021 mais se dit prêt à s'y conformer dans les trois mois à venir, a déclaré mercredi le ministre irakien du Pétrole, Ihsan Abdoul Djabbar.

Le sujet a été abordé avec ses homologues des pays de l'Opep au cours de trois réunions distinctes, a-t-il déclaré à un journal, selon les propos rapportés par l'agence de presse officielle Ina.

Le mois dernier, Ihsan Abdoul Djabbar a dit que l'Irak réduirait sa production de 400.000 barils supplémentaires par jour (bpj) en août et en septembre pour compenser la surproduction des trois mois précédents - Bagdad s'était déjà engagé à baisser sa production de 850.000 bpj sur la période août-septembre dans le cadre de l'accord Opep+.

Il avait alors déclaré, dans un communiqué commun avec son homologue saoudien, que son pays était fermement attaché à l'accord Opep+ et qu'il le respecterait à 100% au début du mois d'août.

Les exportations irakiennes ont représenté en moyenne 2,6 millions de bpj en août, contre 2,763 millions en juillet, selon les données publiées mardi par le ministère.

L'Irak dépend presque entièrement du pétrole pour ses recettes publiques.

Depuis le mois d'août, la réduction de la production pétrolière de l'Opep+ a été ramenée à 7,7 millions de bpj contre 9,7 millions de bpj en mai.

(Ahmed Aboulenein; avec Hesham Abdul Khalek; version française Claude Chendjou, édité par Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !