L'industrie automobile pourrait faire face à des pénuries de batteries dans les années à venir, dit Tavares

L'industrie automobile pourrait faire face à des pénuries de batteries dans les années à venir, dit Tavares
L'industrie automobile pourrait faire face à des pénuries de batteries dans les années à venir, dit Tavares
Crédit photo © Reuters

MILAN (Reuters) - L'industrie automobile devra faire face dans les années à venir à une pénurie de batteries et de matières premières dans le cadre de sa transition vers la mobilité électrique, a dit mardi le directeur général de Stellantis, Carlos Tavares.

S'exprimant lors de la conférence FT Future of the Car 2022, le patron du quatrième constructeur automobile mondial a dit que l'industrie pourrait connaître des problèmes d'approvisionnement en batteries vers 2025 et 2026.

"Et s'il n'y a pas de pénurie de batteries, alors il y aura une dépendance importante du monde occidental vis-à-vis de l'Asie. C'est quelque chose que nous pouvons facilement anticiper", a-t-il averti.

"La vitesse à laquelle tout le monde construit actuellement des capacités de production de batteries est peut-être à la limite de pouvoir soutenir les marchés à évolution rapide sur lesquels nous opérons", a-t-il ajouté.

Selon Carlos Tavares, l'approvisionnement en matières premières pourrait également poser des problèmes structurels dans les années à venir, les véhicules électriques pesant en moyenne 500 kilos de plus que ceux à moteur à combustion.

"Cela signifie beaucoup d'extraction de matières premières, cela signifie éventuellement une pénurie de matières premières, cela signifie éventuellement des risques géopolitiques", a déclaré Carlos Tavares.

"Il se peut que nous n'aimions pas la façon dont ces matières premières vont être approvisionnées dans quelques années", a-t-il ajouté.

Carlos Tavares a également dit que les constructeurs automobiles étaient prêts à "déverser" des véhicules électriques à batterie sur le marché, mais a averti du manque de visibilité des entreprises et des régulateurs sur les implications de la transition à long terme.

"Quelle sera la prochaine étape ? Où est l'énergie propre ? Où est l'infrastructure de recharge ? Où sont les matières premières ? Où sont les risques géopolitiques liés à l'approvisionnement de ces matières premières ? Qui a une vue d'ensemble de cette transformation ?"

(Reportage Giulio Piovaccari, version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !