Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

L'Europe poursuit son rebond après l'accord sur la relance aux USA

L'Europe poursuit son rebond après l'accord sur la relance aux USA
Crédit photo © Reuters

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance mercredi, poursuivant sur leur élan de la veille après l'envolée historique de Wall Street et l'accord conclu au Sénat américain sur un plan de soutien à l'économie de 2.000 milliards de dollars (1.842 milliards d'euros).

À Paris, le CAC 40 gagne 3,04% à 4.371,69 points à 08h40 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 2,1% et à Francfort, le Dax avance de 3,09%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 2,72%, le FTSEurofirst 300 de 2,87% et le Stoxx 600 de 3,35%.

Les sénateurs américains devraient approuver dans la journée un texte qui pourrait ouvrir la voie à l'envoi à des millions de foyers de chèques d'un montant susceptible d'atteindre 3.000 dollars. Des crédits seraient parallèlement mis à disposition des PME (350 milliards), 250 milliards de dollars iraient à des mesures d'aides aux chômeurs et au moins 75 milliards aux hôpitaux.

Ce compromis entre la Maison blanche et le Sénat après plusieurs jours de négociations prolonge donc le regain d'optimisme des marchés qui a porté Wall Street mardi et permis à l'indice Dow Jones d'enregistrer sa meilleure performance depuis 1933.

Si le soulagement l'emporte pour l'instant, les analystes sont loin de siffler la fin de la crise au vu de la progression ininterrompue de la pandémie, aux Etats-Unis notamment, appelés à devenir le prochain grand foyer de contamination selon de nombreux observateurs, d'autant que Donald Trump ne semble pas prêt à durcir les mesures de confinement et entend au contraire "rouvrir" le pays pour Pâques, le 12 avril.

"A plus court terme, les marchés pourraient continuer de se maintenir grâce à ces mesures de soutien de la Fed et de l’administration américaine, mais étant donné le déni du président américain face à la crise sanitaire, nous ne voyons pas de rebond durable", résume ainsi Vincent Boy, analyste marché chez IG France, dans une note.

En Europe, les investisseurs attendent à 09h00 GMT le chiffre de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, qui devrait confirmer une forte dégradation au lendemain des PMI flash.

VALEURS

Le rebond profite en premier lieu au secteur des transports et du tourisme (+7,54%), à celui des services financiers, (+6,76%) et à celui de l'assurance (+5,93%).

A Paris, ADP prend 8,21%, Accor 10,38%, Airbus 5,72%.

Valeo s'adjuge 6,78% après l'annonce de l'entrée à son capital (à hauteur de 4%) du Fonds stratégique de participations.

Autre forte hausse, celle d'Altice Media, qui bondit de 11,07% au lendemain de résultats supérieurs aux attentes.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a terminé sur une forte hausse de 8,04%, sa meilleure performance sur une séance depuis 2008, dans la foulée du rebond historique de Wall Street.

Il porte ainsi à 18% son rebond sur les trois dernières séances, un mouvement favorisé par les achats d'actifs de la Banque du Japon et du fonds de pension public.

La tendance a été positive aussi sur les autres grandes places boursières asiatiques. En Chine continentale, le CSI 300 des grandes capitalisations a gagné 2,69% et en Corée du Sud, l'indice Kospi de Séoul a pris 5,89%.

A WALL STREET

L'indice Dow Jones a gagné 2.112,98 points mardi, soit un bond de 11,37%, pour finir à 20.704,91 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 209,93 points, soit 9,38%, à 2.447,33 points, sa plus forte hausse en une séance depuis 2008. De son côté, le Nasdaq Composite a avancé de 557,18 points (+8,12%) à 7.417,86 points.

Boeing a de nouveau été la vedette du jour avec un bond de près de 21%, son directeur général, Dave Calhoun, ayant indiqué que le 737 MAX devrait être de nouveau opérationnel vers le milieu de l'année.

TAUX

La poursuite du rebond des actions continue d'alimenter la remontée des rendements obligataires: celui du Bund allemand à dix ans prend plus de trois points de base à -0,288%, au plus haut depuis jeudi dernier, et le français deux points à 0,22%

Le dix ans américain, lui, prend près de cinq points à 0,8688%.

CHANGES

La perspective du plan de relance américain, synonyme de creusement du déficit budgétaire, favorise la baisse du dollar entamée sur les deux dernières séances après la hausse spectaculaire de la semaine dernière.

L'indice mesurant l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence abandonne 0,62% et l'euro remonte au-dessus de 1,0820 dollar.

PÉTROLE

Le marché pétrolier s'achemine vers sa troisième séance consécutive de hausse, profitant à la fois du regain d'appétit pour les actifs risqués et de la perspective du plan de relance américain, qui devrait soutenir la demande.

Le Brent gagne 1,95% à 27,68 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 2,71% à 24,66 dollars.

(Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !