Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

L'Europe dans le vert grâce à l'espoir sur le commerce

L'Europe dans le vert grâce à l'espoir sur le commerce
Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes montent lundi en début de séance, les investisseurs misant sur un accord commercial partiel à court terme entre Washington et Pékin.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,56% à 5.926,02 points vers 09h40. À Francfort, le Dax gagne 0,5% et à Londres, le FTSE progresse de 0,57%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,5%, le FTSEurofirst 300 de 0,66% et le Stoxx 600 de 0,68%.

La tendance pourrait évoluer avec la publication de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne (09h00 GMT).

La Chine et les Etats-Unis sont très proches de la conclusion de la "phase un" d'un accord commercial, écrit lundi le Global Times, tabloïd aux accents nationalistes dirigé par le Quotidien du Peuple, l'organe du Parti communiste chinois, démentant des informations de presse selon lui "négatives".

Citant des experts proches du gouvernement chinois, le journal ajoute que Pékin reste engagé à poursuivre les discussions avec Washington sur une "phase deux" voire une "phase trois" de l'accord.

Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi que les deux plus grandes puissances économiques mondiales étaient "potentiellement très proches" d'un accord pour régler leur litige commercial.

Son homologue chinois Xi Jinping a souligné au même moment la volonté de la Chine de conclure un accord commercial avec les Etats-Unis tout en indiquant qu'elle n'aurait pas peur de prendre si nécessaire des mesures de rétorsion.

Les marchés ne cessent d'osciller au gré des évolutions sur ce dossier brûlant.

"La survenue d'un rallye de fin d'année, qui est toujours possible, dépendra certainement étroitement des négociations commerciales", écrivent les analystes de Saxo Banque.

Peu d'éléments nouveaux devraient toutefois surgir cette semaine en raison de la fête de Thanksgiving, pour laquelle Wall Street sera fermée jeudi avant de rouvrir le lendemain pour une séance écourtée, ajoutent-ils.

VALEURS EN EUROPE

En Bourse en Europe, LVMH prend 1,82% dans les premiers échanges après avoir annoncé le rachat de Tiffany pour environ 14,7 milliards d'euros (16,2 milliards de dollars).

Le numéro un mondial du luxe, qui va débourser 135 dollars par action en numéraire pour s'offrir le célèbre joaillier américain, prévoit de clôturer l'opération au milieu de l'année prochaine.

Sur le plan sectoriel, les compartiments sensibles à la thématique commerciale mènent logiquement la danse. L'indice Stoxx des ressources de base prend 1,74% et celui de l'automobile gagne 0,93%.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a pris 0,78% et celle de Shanghai a progressé de 0,7%, soutenues elles aussi par les espoirs sur le commerce.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) reprend 0,4% après avoir cédé 0,7% la semaine dernière.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini vendredi en hausse modérée, portée par les espoirs sur le commerce.

Wall Street, qui restait sur trois séances consécutives de repli, a également été soutenue par des indices manufacturiers supérieurs aux attentes et par l'annonce de l'amélioration de la confiance des ménages américains.

Les trois indices de référence n'en ont pas moins baissé sur l'ensemble de la semaine après six progressions hebdomadaires consécutives pour le S&P-500, sept pour le Nasdaq et quatre pour le Dow Jones.

Aux valeurs, Tesla a cédé 6%, les investisseurs accueillant avec scepticisme la présentation d'un pick-up électrique, le Cybertruck, dont la silhouette évoque un blindé futuriste.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans prend plus d'un point de base dans les échanges en Asie pour se rapprocher de 1,79%.

Dans les premiers échanges en Europe, le Bund allemand à 10 ans, taux de référence de la zone euro, suit le mouvement pour remonter au-dessus de -0,35%.

CHANGES

Le billet vert se stabilise face à un panier de référence après avoir été porté par de bons indicateurs et l'euro gagne un peu de terrain, autour de 1,1029 dollar.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut sont orientés modérément à la hausse, autour de 63,70 dollars le baril pour le Brent de mer du Nord et de 58 dollars pour le brut léger américain (WTI).

(Édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com