L'Europe cède du terrain à l'ouverture dans l'attente de la Fed

L'Europe cède du terrain à l'ouverture dans l'attente de la Fed
L'Europe cède du terrain à l'ouverture dans l'attente de la Fed
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse mercredi dans les premiers échanges, l'approche des annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale incitant les investisseurs à la prudence.

À Paris, le CAC 40 perd 0,22% à 6.461,93 points vers 07h30 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 0,24% et à Francfort, le Dax recule de 0,18%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,27%, le FTSEurofirst 300 de 0,14% et le Stoxx 600 de 0,32%.

La Fed rendra à 18h00 GMT sa décision monétaire qui sera suivie une demi-heure après par la conférence de presse du président de la banque centrale, Jerome Powell.

Une hausse de taux d'un demi-point est largement anticipée par les investisseurs qui attendent surtout les commentaires de l'institution sur la trajectoire future des taux, l'inflation et une éventuelle annonce sur la réduction de son bilan.

Dans l'immédiat, les opérateurs de marchés suivront les indices d'activité PMI définitifs pour les services en avril dans la zone euro.

Sur le marché pétrolier, les cours accélèrent leur progression après que la Commission européenne a proposé un embargo total sur le pétrole russe dans le cadre d'un sixième train de sanctions du bloc contre la Russie en raison de l'offensive lancée en Ukraine.

Le Brent gagne 2,47% à 107,56 dollars le baril et le WTI 2,59% à 105,06 dollars.

Du côté des entreprises, Solvay gagne 4,51%, en tête du Stoxx 600, après avoir relevé son objectif d'excédent brut d'exploitation annuel et dégagé des résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre.

Maisons du Monde et UMG s'octroient près de 1% après leurs résultats tandis que Volkswagen gagne 0,53% après avoir maintenu ses perspectives pour l'année.

En baisse, Boohoo chute de 10,78%, le groupe de mode en ligne ayant publié une baisse de 28% de son Ebitda et averti que les répercussions de la pandémie se feront toujours sentir cette année.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !