L'Europe boursière dans le vert dans le sillage du record du S&P-500 et avant l'inflation US

L'Europe boursière dans le vert dans le sillage du record du S&P-500 et avant l'inflation US
L'Europe boursière dans le vert dans le sillage du record du S&P-500 et avant l'inflation US
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont orientées dans le vert lundi en matinée, poursuivant l'embellie de la semaine dernière qui a permis à l'indice S&P-500 à Wall Street de clôturer à un niveau record, alors que la séance est pauvre en indicateurs économiques et que plusieurs marchés en Asie sont fermés.

À Paris, le CAC 40 prend 0,41% à 7.679,17 points vers 08h40 GMT, se rapprochant de son pic historique de 7.702,95 points. À Londres, le FTSE 100 avance de 0,05%. À Francfort, le Dax s'octroie 0,36% à 16.987 points, contre un sommet absolu de 17.049,52 points

L'indice EuroStoxx 50 progresse de 0,28% et le FTSEurofirst 300 de 0,33%. Le Stoxx 600 avance de 0,40%, à 486,74 points, également proche de son record de 487,66 points.

Les contrats à terme aux Etats-Unis préfigurent une ouverture stable pour les trois principaux indices de Wall Street alors que le S&P-500 a clôturé vendredi pour la première fois de son histoire au-dessus de 5.000 points, porté par des grosses capitalisations comme Microsoft (+1,55%), Alphabet (+2,11%) et Amazon (+2,71%) et Nvidia (+3,57%).

A lire aussi...Comptage

La tendance est positive en Europe dans le sillage de Wall Street et dans un contexte où les marchés sont fermés ce lundi en Chine, à Hong Kong, au Japon, en Corée du Sud, à Singapour, à Taïwan, au Vietnam et en Malaisie en raison des vacances du Nouvel An lunaire.

Les gains sont toutefois limités, les investisseurs ayant surtout le regard tourné vers les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis, prévus mardi. Le consensus Reuters table sur un chiffre inchangé en rythme mensuel (+0,3%) et une décélération sur une base annuelle (+3,8%).

Les traders ont récemment revu à la baisse leurs anticipations d'une réduction des taux directeurs en raison des dernières données économiques et des commentaires des banquiers centraux. Au moins sept responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) doivent s'exprimer à nouveau cette semaine, tandis qu'en Europe des interventions d'Andrew Bailey, le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), et de Philip Lane, le chef économiste de la Banque centrale européenne (BCE), sont attendues ce lundi.

Sur les marchés obligataires en Europe, les rendements à long terme reculent légèrement, le dix ans allemand se traitant à 2,36%, en repli d'environ deux points de base.

Aux valeurs, Stellantis, qui doit publier ses résultats trimestriels jeudi, prend 0,95% alors que le fabricant de batteries ACC, dont il est actionnaire, a annoncé lundi le bouclage d'un financement majeur pour le développement de ses trois "gigafactories" européennes.

A Paris toujours, la cotation de Believe est suspendue après que le groupe de musique numérique a annoncéavoir reçu de la part d'un consortium une offre d'achat. L'action était indiquée en hausse de 9,7% avant l'ouverture.

Michelin avance de 0,55% avant la publication de ses résultats trimestriels à la clôture de la Bourse de Paris.

Ailleurs en Europe, l'action Tod's s'envole de 17,05%, en réaction à l'annonce d'une offre publique d'achat de L Catterton, une société de capital investissement adossée à LVMH (+0,49%).

Novo Nordisk, dont l'actionnaire majoritaire prévoit d'investir jusqu'à 7 milliards de dollars par an d'ici 2030 selon une information du Financial Times, gagne 1,09%.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité