Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

L'ETA soupçonné d'un vol à main armée en Alsace

L'ETA soupçonné d'un vol à main armée en Alsace

STRASBOURG (Reuters) - Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi de l'enquête sur un vol à main armée commis dans un magasin d'articles de montagne mardi à Bischoffsheim, pour lequel est soupçonnée l'organisation séparatiste basque ETA, apprend-on de sources policière et judiciaire.

Trois voleurs armés qui parlaient, selon les témoins, français avec un accent espagnol ont dérobé 44 kg d'allumeurs de réchaud et de barbecue, après avoir séquestré le patron.

L'enquête, d'abord menée par la gendarmerie locale, a été confiée à la sous-direction anti-terroriste (SDAT) de la police judiciaire nationale.

L'ETA, qui a tué plus de 800 personnes en 40 ans de lutte armée pour l'indépendance du Pays basque, a rompu ce mois-ci une trêve déclarée en mars 2006.

La trêve avait été rompue de fait avec un attentat en décembre à l'aéroport de Madrid-Barajas, qui a fait deux morts. Depuis, les autorités françaises et espagnoles suspectent l'ETA de chercher à reconstituer son arsenal.

Selon une employée du magasin où le vol a été commis, les malfaiteurs étaient venus spécifiquement pour voler du combustible à réchaud qu'ils ont emporté dans une camionnette.

Après avoir menacé avec une arme de poing le dirigeant de l'entreprise qu'ils ont ligoté, ils sont restés une heure trente à deux heures dans le magasin et sont repartis en emportant également des sacs à dos, des sacs de couchage et des vêtements.

Les voleurs ne se sont à aucun moment intéressés à la caisse du magasin.


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !