»
»
»
Consultation

L'autocariste allemand Flixbus lance son IPO

L'autocariste allemand Flixbus lance son IPO
Crédit photo © Reuters

par Arno Schuetze

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe allemand Flixmobility, qui contrôle le transporteur par autocar Flixbus, a lancé les travaux préparatoires en vue d'une éventuelle introduction en Bourse, l'entreprise espérant de nouveaux fonds pour continuer à développer ses activités ont dit des sources proches du dossier.

Cette start-up, qui contrôle également la marque Flixtrain, vise des valorisations en ligne avec celles des valeurs technologiques, bien plus élevées que les multiples enregistrés dans le secteur des transports, ajoute-t-on de mêmes sources.

Ces dernières ont ajouté que la société avait fait appel aux services de la banque d'investissement PJT Partners pour cette opération, qui pourrait intervenir l'année prochaine en fonction des conditions de marché.

Flixbus a refusé de commenter précisément cette information tout en disant à Reuters que la direction "envisage en permanence toutes les options de financement possibles".

"Bien que nous n'ayons pas de projet concret relative à une cotation, la direction surveille les marchés financiers au cas où une future introduction en Bourse est susceptible d'être pertinente", poursuit le groupe.

Flixbus a été lancé en 2013 dans la foulée de la dérégulation du marché du car en Allemagne. Depuis, l'entreprise a transporté plus de 100 millions de personnes, dont 40 millions sur la seule année 2017, avec plus de 2.000 destinations réparties dans 28 pays.

La plupart des grands opérateurs d'autocars européens sur moyennes et longues distances ne sont pas rentables actuellement et une phase de consolidation est à l'oeuvre.

En France - où Flixbus est présent et où le transport par autocar s'est aussi fortement développé depuis la loi Macron de 2015 - la SNCF a annoncé le mois dernier la cession de sa filiale d'autocars OuiBus à la start-up française de covoiturage Blablacar.

Flixbus est contrôlé à 35,9% par le fonds d'investissement General Atlantic, à 23,8% par ses fondateurs, le solde étant détenu par les fonds Holtzbrinck Ventures (16,3%) et Silver Lake (10,8%) ainsi que par Daimler (5,6%).

(Arno Schuetze, avec la contribution de Douglas Busvine, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com