L'Arménie annonce la mort de deux soldats tués par des tirs azerbaïdjanais

L'Arménie annonce la mort de deux soldats tués par des tirs azerbaïdjanais
  • 6

TBILISSI, 13 février (Reuters) - L'Arménie a annoncé mardi la mort de deux de ses soldats, tués par des tirs azerbaïdjanais le long de la frontière entre les deux pays, le premier incident mortel depuis la reprise des pourparlers à l'automne entre Erevan et Bakou pour tenter de normaliser les relations entre les deux anciennes républiques soviétiques.

Le ministère arménien de la Défense a fait état sur la messagerie Telegram de la mort de ces deux soldats, tandis que plusieurs autres ont été blessés, à un poste de combat près du village de Nerkin Hand dans le sud de l'Arménie.

Le corps des garde-frontières azerbaïdjanais a déclaré dans un communiqué avoir mené une "opération de vengeance" en représailles à une "provocation" arménienne la veille.

Il a averti que toute nouvelle "provocation" entraînerait "à partir de maintenant des mesures plus sérieuses et déterminées".

A lire aussi...Comptage

"L'armée et les dirigeants politiques de l'Arménie sont pleinement responsables de cet incident", a-t-il dit.

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré que les forces arméniennes avaient ouvert le feu lundi soir contre des positions azerbaïdjanaises dans la partie septentrionale de la frontière, à environ 300 km de Nerkin Hand. Son homologue arménien a démenti qu'un tel incident ait eu lieu.

En conflit, larvé ou ouvert selon les périodes, depuis plus de 30 ans, l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont engagé des négociations en vue d'une éventuelle normalisation de leurs relations après la reprise par Bakou de la région du Haut-Karabakh à l'issue d'une offensive éclair en septembre.

Ces pourparlers ne semblent toutefois guère progresser, chaque pays accusant l'autre de saboter ce processus diplomatique, même si la frontière est restée globalement calme depuis l'offensive azerbaïdjanaise de septembre dernier. (Rédigé par Felix Light à Tbilissi et Nailia Bagirova à Bakou, version française Bertrand Boucey, édité par Kate Entringer)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité