L'armée chinoise mène des exercices de simulation d'attaque contre Taïwan

L'armée chinoise mène des exercices de simulation d'attaque contre Taïwan

TAIPEI, 6 août (Reuters) - Des avions et navires de guerre chinois ont procédé samedi à des exercices de simulation d'attaque contre Taïwan, ont déclaré les autorités taïwanaises, en représailles à la visite de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre américaine des représentants, qui a également poussé Pékin à suspendre ses discussions avec les États-Unis dans plusieurs domaines.

La visite de Nancy Pelosi en début de semaine à Taïwan, que la Chine revendique comme partie intégrante de son territoire, a provoqué l'ire de Pékin et donné lieu à des exercices militaires chinois sans précédent avec notamment des tirs de missiles balistiques au-dessus de la capitale de Taïwan, Taipei.

Ces exercices militaires chinois doivent durer jusqu'à dimanche à la mi-journée.

Samedi matin, le ministère taïwanais de la Défense a déclaré que de nombreux navires et avions chinois ont effectué des missions dans le détroit de Taïwan, exercices qui, selon Taipei, font partie d'une simulation d'attaque contre l'île principale de Taïwan.

L'armée taïwanaise a diffusé un avertissement et déployé des patrouilles aériennes de reconnaissance aérienne, ainsi que des navires pour surveiller la situation. (Reportage Yimou Lee, version française Matthieu Protard)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !