L'armée américaine défendrait Taïwan en cas d'invasion chinoise, dit Biden

L'armée américaine défendrait Taïwan en cas d'invasion chinoise, dit Biden
L'armée américaine défendrait Taïwan en cas d'invasion chinoise, dit Biden
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON/PÉKIN (Reuters) - Les forces américaines défendraient Taïwan en cas d'invasion de l'île par la Chine, a déclaré le président américain Joe Biden dans une interview accordée à la chaîne CBS diffusée dimanche.

Répondant à la question de savoir si l'armée américaine défendrait Taïwan, que Pékin comme partie intégrante de son territoire, Joe Biden a répondu: "Oui, s'il y avait une attaque sans précédent."

Alors qu'on lui demandait de préciser si des membres des forces américaines défendraient l'île en cas d'invasion chinoise, le président américain a dit: "Oui."

Le ministère chinois des Affaires étrangères a dit pour sa part lundi se réserver le droit de prendre toutes les mesures nécessaires en réponse aux activités qui divisent la nation, a déclaré Mao Ning, porte-parole du ministère, lors d'un point presse.

"Nous sommes prêts à faire de notre mieux pour oeuvrer à une réunification pacifique. Dans le même temps, nous ne tolérerons aucune activité visant à la sécession", a-t-elle déclaré.

Mao Ning a également exhorté Washington à traiter les questions liées à Taïwan "avec soin et de manière appropriée", et à ne pas envoyer de "mauvais signaux" qui pourraient nuire gravement aux relations sino-américaines et à la paix dans le détroit de Taïwan.

"Il n'y a qu'une seule Chine dans le monde, Taïwan fait partie de la Chine, et le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légitime de la Chine", a déclaré Mao Ning.

Ce n'est pas la première fois que Joe Biden semble s'éloigner de la politique américaine à l'égard de Taïwan, mais ces déclarations sont plus claires que celles qu'il a pu faire par le passé sur l'envoi de troupes américaines pour défendre l'île.

Un porte-parole de la Maison blanche a déclaré que la politique des Etats-Unis à l'égard de Taïwan restait inchangée.

"Le président a déjà dit cela, notamment à Tokyo plus tôt dans l'année. Il a également souligné que notre politique concernant Taïwan restait inchangée. C'est toujours le cas."

Joe Biden a indiqué lors de l'entretien, enregistré la semaine dernière, que les Etats-Unis ne soutenaient pas l'indépendance de Taïwan et respectaient la politique dite d'"une seule Chine", selon laquelle Washington reconnaît officiellement Pékin et non Taipei.

(Reportage David Brunnstrom et Yew Lun Tian, rédigé par Ryan Woo ; version française Camille Raynaud et Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !