L'Allemagne prévoit d'éviter de justesse une récession cette année

L'Allemagne prévoit d'éviter de justesse une récession cette année
L'Allemagne prévoit d'éviter de justesse une récession cette année
Crédit photo © Reuters

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne a revu à la hausse ses prévisions économiques et prévoit désormais d'éviter de justesse une récession cette année avec le ralentissement de l'inflation, montre le rapport économique annuel du gouvernement publié mercredi.

Selon ce rapport, l'économie allemande devrait enregistrer cette année une croissance, ajustée de la variation des prix, de 0,2%, alors que l'exécutif tablait à l'automne sur une contraction de l'activité de 0,4%.

L'inflation, elle, est attendue à 6% cette année, contre une prévision précédente de 7%, dans un contexte de décélération de la hausse des prix de l'énergie après la flambée liée au choc de la guerre en Ukraine.

"Il n'y a pas de signes d'une récession significative, que beaucoup d'observateurs considéraient longtemps comme inévitable", a commenté le ministre de l'Economie Robert Habeck dans le rapport.

Selon lui, la crise déclenchée par l'invasion russe de l'Ukraine est désormais gérable, même si les hausses répétées des taux d'intérêt des banques centrales incitent à la prudence pour cette année.

"L'Allemagne a prouvé sa résistance et s'est très bien comportée économiquement", a souligné le ministre de l'Economie, se félicitant que le scénario initialement très pessimiste ait été évité.

"Les approvisionnements énergétiques restent sûrs et stables", a-t-il noté. Mais la mission consiste maintenant à devenir encore plus indépendant en matière d'énergie, a-t-il ajouté.

Le taux de chômage en Allemagne est attendu à 5,4% en 2023, légèrement au-dessus du taux de 5,3% enregistré en 2022, selon le rapport du gouvernement.

"Les entreprises reprennent également confiance", a ajouté le ministre.

L'institut Ifo a fait état ce mercredi d'une amélioration du climat des affaires en Allemagne en janvier avec un indice à 90,2, après 88,6 en décembre.

Selon les prévisions du gouvernement, l'investissement des entreprises dans les équipements et machines devrait également augmenter cette année, de 3,3%, après une croissance de 2,5% en 2022.

Malgré ces améliorations, l'Allemagne table sur un ralentissement de la croissance de ses exportations à 2,2% cette année après une hausse de 3,2% l'an dernier, précise le rapport.

Parmi les principales menaces pour l'économie allemande figurent la guerre en Ukraine et ses conséquences, la faiblesse de la conjoncture économique mondiale, la persistance de prix élevés dans l'énergie et la consommation, ainsi que la sécurité des approvisionnements en gaz, peut-on lire dans ce rapport.

(Reportage Christian Kraemer, rédigé par Rachel More et Maria Martinez, version française Jean-Stéphane Brosse et Claude Chendjou, édité par Kate Entringer et Blandine Hénault)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !