L'Algérie rappelle son ambassadeur au Maroc

L'Algérie rappelle son ambassadeur au Maroc

LE CAIRE (Reuters) - Le ministère algérien des Affaires étrangères a rappelé son ambassadeur au Maroc dimanche pour protester contre des propos du représentant marocain aux Nations unies défendant le droit à l'autodétermination de la Kabylie, en réponse au soutien d'Alger aux indépendantistes du Sahara occidental.

L'ancien Sahara espagnol a été depuis le milieu des années 1970 le théâtre d'un conflit entre les indépendantistes du Front Polisario et le Maroc, qui occupe et administre le Sahara occidental et le considère comme une partie intégrante de son territoire.

La fermeture des frontières terrestres entre l'Algérie et le Maroc depuis la guerre civile algérienne des années 1990 a aggravé les tensions entre les deux voisins, provoquant régulièrement des crises diplomatiques.

Le ministère algérien des Affaires étrangères a laissé entendre dimanche qu'il pourrait prendre d'autres mesures de rétorsion contre le Maroc.

(Nayera Abdallah au Caire et Hamid Ould Ahmed à Alger, version française Tangi Salaün)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !