L'AIEA souligne la persistance de tensions avec l'Iran

L'AIEA souligne la persistance de tensions avec l'Iran

VIENNE (Reuters) - L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) détaille dans deux rapports rendus mercredi des tensions persistantes avec l'Iran, lui reprochant de maltraiter ses inspecteurs et de l'empêcher de réinstaller des caméras de surveillance pourtant jugées "essentielles" à la relance de l'accord international de 2015 sur le programme nucléaire de Téhéran.

Des discussions indirectes doivent reprendre le 29 novembre à Vienne en vue de relancer le "plan d'action global commun" (JCPOA selon l'acronyme anglais) de 2015, après une réunion trimestrielle du Conseil des gouverneurs de l'AIEA lors de laquelle, selon plusieurs diplomates, aucune mesure ne devrait être prise contre l'Iran de crainte de nuire à ces négociations.

Mais dans deux rapports confidentiels que Reuters a pu consulter, l'AIEA explique que les autorités iraniennes n'ont toujours pas accordé à ses inspecteurs l'accès promis depuis deux mois à l'atelier Tesa de Karaj, empêchant ainsi la remise en service de caméras de surveillance.

Ce site a été visé en juin par ce qui semble un acte de sabotage attribué par l'Iran à Israël.

"Cela affecte gravement la capacité de l'agence à restaurer la continuité de l'information sur l'atelier, qui est largement considérée comme essentiel du point de vue du retour au JCPOA", dit l'un des rapports.

L'Iran a rejeté ce rapport de l'AIEA en dénonçant des motivations politiques, a rapporté l'agence de presse semi-officielle ISNA.

L'atelier Tesa de Karaj produit des composants de centrifugeuses dédiées à l'enrichissement d'uranium.

Dans un autre rapport, l'AIEA explique que les services de sécurité iraniens continuent de soumettre les inspecteurs de l'AIEA à "des fouilles physiques exagérément intrusives".

(Reportage François Murphy, version française Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !