Kim Jong-un accuse Etats-Unis et Corée du Sud de menacer la paix

Kim Jong-un accuse Etats-Unis et Corée du Sud de menacer la paix
Kim Jong-un accuse Etats-Unis et Corée du Sud de menacer la paix
Crédit photo © Reuters

par Josh Smith et Sangmi Cha

SEOUL (Reuters) -Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré que le développement du programme d'armement du pays était nécessaire face à la politique hostile des Etats-Unis et au renforcement militaire de la Corée du Sud, lesquels déstabilisent la péninsule coréenne, a rapporté mardi la presse officielle.

Pyongyang renforce ses capacités militaires seulement à des fins d'autodéfense et non pas pour déclencher une guerre, a dit le numéro un nord-coréen, cité par l'agence de presse officielle KCNA, lors d'un discours devant un forum de Défense.

"Nous n'évoquons de guerre avec personne, mais préférons plutôt éviter une quelconque guerre et accroître notre force de dissuasion pour la protection de la souveraineté nationale", a déclaré Kim Jong-un, se tenant devant un éventail d'armes, dont le missile intercontinental Hwasong-16, selon des photos diffusées par Rodong Sinmun, le journal du parti au pouvoir.

A Séoul, un porte-parole du ministère sud-coréen de la défense a déclaré que les services sud-coréens et américains du renseignement examinaient l'équipement militaire exposé par la presse officielle nord-coréenne.

Le département d'Etat américain a répété que l'objectif de Washington était de réaliser la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, et qu'il n'avait "aucune intention hostile" à l'égard de la Corée du Nord.

Un porte-parole du département a ajouté que les Etats-Unis étaient disposés à organiser sans conditions préalables des réunions avec Pyongyang pour une "diplomatie sérieuse et soutenue".

Les deux Corées sont lancées dans une course à l'armement, les deux voisins procédant régulièrement à des tests de missiles à courte portée et d'autres armes.

Séoul a récemment tiré pour la première fois un missile balistique depuis un sous-marin. Il prévoit de bâtir de nouveaux porte-avions et a acheté des avions de chasse américains F-35.

Pyongyang continue pour sa part de développer son programme d'armement et, selon des analystes, aurait commencé à agrandir de manière significative son principal réacteur nucléaire.

La Corée du Nord dénonce l'offre de dialogue des Etats-Unis comme un subterfuge de l'administration du président Joe Biden, qu'elle accuse de maintenir une politique hostile à son égard.

(Reportage Sangmi Cha et Josh Smith, avec Hyonhee Shin à Séoul et David Brunnstrom à Washington; version française Jean Terzian)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !