Kazakhstan: Les forces de l'ordre autorisées à ouvrir le feu sans sommation

Kazakhstan: Les forces de l'ordre autorisées à ouvrir le feu sans sommation
Kazakhstan: Les forces de l'ordre autorisées à ouvrir le feu sans sommation
Crédit photo © Reuters

ALMATY (Reuters) - Le président du Kazakhstan Kassim-Jomart Tokaïev a annoncé vendredi que les forces de l'ordre étaient autorisées à ouvrir le feu sans sommation contre les "terroristes" en cas de nouvelles perturbations, en précisant que ceux qui refuseraient de se rendre devront être "anéantis".

Lors d'une allocution télévisée, le président kazakh a déclaré que près de 20.000 "bandits" avaient attaqué la capitale économique du pays Almaty, où ils ont détruit des biens publics.

Kassim-Jomart Tokaïev a précisé que des troupes dépêchées par la Russie et d'autres Etats voisins étaient arrivées dans le pays à sa demande et que leur présence, visant à garantir la sécurité, ne serait que temporaire.

Alors que le Kazakhstan a été secoué cette semaine par de vastes manifestations ayant donné lieu à des heurts sanglants entre contestataires et forces de sécurité, le président a également remercié son homologue russe Vladimir Poutine, ainsi que les dirigeants chinois, ouzbek et turc, pour leur soutien dans la répression de la contestation.

(Bureaux de Reuters, version française Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !