Jerome Powell désigné pour conserver la présidence de la Fed

Jerome Powell désigné pour conserver la présidence de la Fed
Jerome Powell désigné pour conserver la présidence de la Fed
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Jerome Powell a été choisi lundi par le président américain Joe Biden pour quatre années supplémentaires à la présidence de la Réserve fédérale (Fed), après un premier mandat marqué par les critiques répétées de l'ex-locataire de la Maison blanche Donald Trump et par le choc économique lié à la pandémie de COVID-19.

Lael Brainard, membre du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), a par ailleurs été nommée vice-présidente de la banque centrale américaine, a indiqué la Maison blanche.

"Nous sommes passés d'une économie affectée par la pandémie à une économie qui est à la première du monde en matière de croissance", a déclaré Joe Biden lors d'une allocution à la Maison blanche en compagnie des nominés.

Citant le "leadership constant" de Jerome Powell et sa foi dans les politiques monétaires qui soutiennent le plein emploi, le président américain a déclaré : "Je crois que Jay est la bonne personne pour nous aider à traverser cette période".

Les Etats-Unis doivent encore faire face aux conséquences de la pandémie, notamment à l'inflation, a-t-il dit, mais le pays a fait "d'énormes progrès", notamment en créant près de 6 millions d'emplois depuis la prise de fonction de Joe Biden et en augmentant les salaires.

"Je respecte l'indépendance de Jay", a ajouté Joe Biden, s'adressant directement aux critiques de son propre parti qui souhaitaient qu'il remplace Jerome Powell, un républicain.

"En ce moment d'énormes possibilités et d'énormes incertitudes pour notre économie, nous avons besoin de stabilité et d'indépendance à la Réserve fédérale", a indiqué Joe Biden.

La reconduction de Jerome Powell, 68 ans, et la nomination de Lael Brainard, âgée de 59 ans, devront être approuvées par le Sénat, contrôlé de justesse par les démocrates.

Sur les marchés financiers, le dollar et les rendements obligataires américains ont progressé après l'annonce de la désignation de Jerome Powell pour un nouveau mandat.

L'indice dollar, mesurant l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, progressait de 0,39% à 14h30 GMT, au plus haut depuis juillet 2020.

Le rendement des emprunts d'Etat américains à deux ans gagnait plus de six points de base, à 0,5659%, à son plus haut niveau depuis mars 2020.

A Wall Street, les principaux indices actions ont ouvert en hausse de 0,3% à 0,5%.

"La nomination par Biden de Powell pour un second mandat à la présidence de la Fed est une nouvelle qui favorise les acteurs du marché car ils aiment l'idée de continuité", commente Naeem Aslam, responsable de l'analyse marchés chez Avatrade.

(Reportage par Jeff Mason et Howard Schneider, Blandine Hénault et Camille Raynaud pour la version française, édité par Bertrand Boucey)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !