Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Jean-Marc Ayrault réélu président du groupe PS à l'Assemblée

Jean-Marc Ayrault réélu président du groupe PS à l'Assemblée
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a été réélu président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale.

Arrivé en tête au premier tour, le député-maire de Nantes, qui avait été élu à ce poste en 1997 et réélu en 2002, s'est retrouvé seul au second tour de scrutin.

Il y avait cinq autres candidats : Henri Emmanuelli, Jean Glavany, Marylise Lebranchu, Philippe Martin et Arnaud Montebourg, lequel avait déjà été candidat en 2002. Henri Emmanuelli et Marylise Lebranchu ont déclaré forfait à l'ouverture du scrutin.

Au premier tour, Jean-Marc Ayrault est arrivé en tête avec 78 voix devant Philippe Martin 38 voix, Jean Glavany 33 voix et Arnaud Montebourg 30 voix. Il y a eu 179 suffrages exprimés lors de ce scrutin à bulletin secret.

Arnaud Montebourg s'est aussitôt retiré en appelant à voter pour Jean-Marc Ayrault. Après une suspension de séance, Jean-Marc Ayrault s'est retrouvé seul candidat et a donc été élu.

"On disait que les socialistes étaient divisés. En tout cas à l'Assemblée nationale ils ne le sont pas", a-t-il dit après sa réélection. "Il y a une diversité mais qui a su se rassembler".

"J'ai dit clairement que j'étais le candidat de la rénovation de nos méthodes et c'est nécessaire pour ne pas décevoir les Français dans le mandat qui nous a été confié par les électeurs", a-t-il ajouté.

Jean-Marc Ayrault a dit qu'il présenterait mardi une liste de 15 vice-présidents du groupe et d'un porte-parole qui constitueront, a-t-il dit, une sorte de "cabinet fantôme".

"Ils seront en même temps responsables des commissions qui seront chargées de suivre l'action gouvernementale mais en même temps de faire un travail d'opposition et aussi de proposition", a-t-il précisé. Le gouvernement compte quinze ministres.

François Hollande, premier secrétaire du PS, s'est félicité d'une élection acquise "avec une majorité très large".

"C'est bien qu'il en soit ainsi au moment où on s'interroge pour savoir si les socialistes sauront trouver le chemin de l'unité. Ils l'ont montré encore une fois ici avec leurs députés", a ajouté le député de la Corrèze.


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !