Jean Castex arrête trois nouvelles mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes

Jean Castex arrête trois nouvelles mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes

PARIS, 25 novembre (Reuters) - Le Premier ministre Jean Castex a arrêté trois nouvelles mesures pour renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences faites aux femmes, a annoncé jeudi Matignon dans un communiqué. Ces nouvelles mesures comprennent l'ouverture de 1.000 nouvelles places d'hébergement pour les victimes de violences et le déploiement de 5.000 téléphones grave danger en 2022.

Une semaine de l'égalité entre les filles et les garçons sera également instaurée dans les écoles dès l'année prochaine.

"Parce que trop de féminicides et de violences à l'égard des femmes sont encore commis, le gouvernement va encore accélérer le déploiement sur le terrain de notre action", était-il dit dans le communiqué.

La lutte contre les violences faites aux femmes avait été décrétée grande cause nationale en 2018 par Emmanuel Macron, la grande cause de son quinquennat portant sur l'égalité entre les femmes et les hommes. (Rédigé par Camille Raynaud)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !