Israël ne veut pas d'un consulat américain à Jérusalem

Israël ne veut pas d'un consulat américain à Jérusalem
Israël ne veut pas d'un consulat américain à Jérusalem
Crédit photo © Reuters

JERUSALEM (Reuters) - Israël a estimé que le projet de l'administration Biden de rouvrir un consulat à Jérusalem, qui était traditionnellement un moyen pour les Américains d'entretenir des relations avec les Palestiniens, était une "mauvaise idée" risquant de déstabiliser le gouvernement de Naftali Bennett.

L'ancien président des Etats-Unis Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël en y transférant l'ambassade des Etats-Unis qui était auparavant à Tel Aviv et en rattachant les activités consulaires à cette mission diplomatique, ce qui a provoqué une rupture avec l'Autorité palestinienne.

Joe Biden, qui soutient une solution à deux Etats pour mettre fin au conflit israélo-palestinien, a promis de renouer les relations avec les Palestiniens et a proposé de rouvrir le consulat à Jérusalem, fermé depuis 2019.

"Nous pensons que c'est une mauvaise idée", a réagi le chef de la diplomatie israélienne, Yaïr Lapid, pendant une conférence de presse.

"Jérusalem est la capitale d'Israël, et seulement d'Israël (...) Nous savons que l'administration (Biden) voit les choses de manière différente, mais puisque cela se passe en Israël, nous sommes sûrs qu'ils nous écoutent avec attention", a-t-il ajouté.

Un responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Wassel Abou Youssef, a déclaré à Reuters que son mouvement s'attendait à cette réaction des Israéliens: "Ils essaient de préserver le statu quo et de bloquer toute solution politique", a-t-il dit.

L'ambassade des Etats-Unis en Israël n'a pas immédiatement répondu aux sollicitations de Reuters.

(Reportage de Dan Williams, version française Tangi Salaün, édité par Bertrand Boucey)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !