Israël: Deux Palestiniens recherchés après l'attaque meurtrière d'Elad

Israël: Deux Palestiniens recherchés après l'attaque meurtrière d'Elad
Israël: Deux Palestiniens recherchés après l'attaque meurtrière d'Elad
Crédit photo © Reuters

JERUSALEM (Reuters) - Les forces de sécurité israéliennes ont lancé une vaste opération vendredi pour retrouver deux Palestiniens soupçonnés d'avoir tué trois personnes la veille au soir dans une attaque à Elad, à une quinzaine de kilomètres de Tel Aviv, a déclaré la police.

Israël est la proie d'une vague d'attaques depuis plusieurs semaines.

"Nous allons mettre la main sur ces terroristes et leur entourage, et ils vont payer le prix", a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett.

Des témoins et des secouristes ont déclaré que les assaillants d'Elad avaient usé de haches. Quatre autre personnes ont été blessées.

Les agresseurs présumés sont deux Palestiniens originaires de Djénine, en Cisjordanie, selon la police israélienne. Ils auraient pris la fuite à bord d'une voiture. Les forces de sécurité ont mis en place des barrages routiers, mobilisé un hélicoptère et demandé l'aide de la population pour retrouver la trace des fuyards.

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a décidé d'étendre la fermeture de la Cisjordanie et de la bande de Gaza jusqu'à dimanche. L'Etat hébreu marque actuellement le 74e anniversaire de sa création.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a condamné l'attaque, soulignant que "la mort de civils palestiniens et israéliens ne ferait qu'aggraver" la situation, rapporte l'agence palestinienne WAFA.

Depuis mars, 18 personnes, dont trois policiers et un garde de sécurité, ont été tués dans des attaques en Israël et en Cisjordanie imputées à des Palestiniens et à des Arabes israéliens.

Le mouvement palestinien du Hamas a salué l'attaque survenue à Elad, sans toutefois la revendiquer.

(Reportage Ammar Awad, Rami Amichay, Ari Rabinovitch, Nidal al-Mughrabi and Ali Sawafta, version française Sophie Louet, édité par Kate Entringer)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !