Irak : Les partis pro-iraniens redeviennent la première force au Parlement

Irak : Les partis pro-iraniens redeviennent la première force au Parlement

BAGDAD, 23 juin (Reuters) - Soixante-quatre nouveaux députés ont prêté serment jeudi au Parlement irakien, en remplacement des partisans du dignitaire chiite Moqtada al Sadr qui ont démissionné il y a deux semaines, renforçant l'influence des partis pro-iraniens au sein de l'Assemblée.

Les 73 élus sadristes ont démissionné après des mois d'impasse politique autour de la formation d'un nouveau gouvernement.

Le parti de Moqtada al Sadr était arrivé en tête des élections législatives en octobre dernier, ouvrant une brèche dans la domination des partis pro-iraniens sur la vie politique irakienne depuis des années.

Mais leur départ et leur remplacement a permis à la coalition pro-iranienne de redevenir le principal groupe au Parlement, avec environ 130 sièges sur 329, a déclaré le député chiite Ahmed Roubaie. (Reportage d'Ahmed Rasheed, version française Tangi Salaün, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !