Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Insulté par Trump, Jeremy Corbyn dénonce une "ingérence électorale"

Insulté par Trump, Jeremy Corbyn dénonce une "ingérence électorale"
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - Le chef de file de l'opposition travailliste britannique, Jeremy Corbyn, a accusé jeudi Donald Trump de chercher à s'ingérer dans le processus électoral au Royaume-Uni pour faire élire "son ami" Boris Johnson.

Le dirigeant du Labour réagissait à des propos tenus un peu plus tôt par le président américain, qui a déclaré que Jeremy Corbyn serait "tellement mauvais" s'il dirigeait le Royaume-Uni, dans une interview accordée à la radio britannique LBC, menée par le chef du Parti du Brexit, Nigel Farage.

"Corbyn serait tellement mauvais pour votre pays. Il serait si mauvais, il vous dirigerait si mal", a notamment déclaré Donald Trump, qui a au contraire dit voir en Boris Johnson "un homme fantastique, exactement l'homme qu'il faut en ce moment".

"Je sais que vous (Nigel Farage) et lui finirez pas faire quelque chose qui pourrait être fantastique. Si vous alliez vos forces, vous serez inarrêtables."

Jeremy Corbyn a dénoncé sur son compte Twitter une tentative d'ingérence électorale de la part de Donald Trump, au lendemain de l'accord au Parlement britannique sur la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre.

"Trump essaie de s'immiscer dans les élections au Royaume-Uni pour faire élire son ami Boris Johnson", a accusé le chef du Labour, dont le parti est nettement devancé dans les sondages par les conservateurs du Premier ministre.

(William Schomberg; Version française Tangi Salaün, édité par Simon Caraud)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com