Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Indonésie : Les boîtes noires localisées après le crash d'un Boeing

Indonésie : Les boîtes noires localisées après le crash d'un Boeing
Crédit photo © Reuters

DJAKARTA (Reuters) - Les autorités indonésiennes ont indiqué dimanche qu'ont été localisées les boîtes noires de l'avion de la compagnie indonésienne Sriwijaya Air qui s'est écrasé la veille en mer tandis que des restes de corps humains et des débris ont été retrouvés.

Le Boeing 737-500 de Sriwijaya Air, qui transportait 62 personnes dont 12 membres d'équipage, s'est écrasé samedi tout juste quatre minutes après avoir décollé de Djakarta.

L'appareil devait gagner Pontianak, chef-lieu de la province indonésienne de Kalimantan occidental, sur l'île de Bornéo, a perdu le contact avec le contrôle aérien après le décollage.

Les autorités du pays avaient indiqué plus tôt que des signaux pouvant provenir de l'enregistreur de vol de l'appareil avaient été détectés.

Il s'agit du premier incident aérien majeur en Indonésie depuis le crash d'un Boeing 737 Max de la compagnie Lion Air qui avait fait 189 victimes en 2018.

"Nous avons détecté des signaux à deux endroits. Cela pourrait être les boîtes noires", a dit à la presse Bagus Puruhito, le chef de l'agence indonésienne de recherche et de secours.

Un responsable de la marine indonésienne a de son côté indiqué à iNEWS que les équipes de recherches avaient retrouvé des morceaux semblant provenir du fuselage de l'appareil, ainsi qu'une partie d'un pneu et des restes de corps humains.

De fortes pluies et des vents violents pourraient cependant ralentir les recherches, selon l'agence météorologique indonésienne.

La presse a rapporté que des parties de corps avaient été transportées dans un hôpital de police pour identification.

Les passagers et les membres d'équipage étaient tous de nationalité indonésienne.

Ce nouvel accident a remis la sécurité aérienne en Indonésie sur le devant de la scène.

Entre 2007 et 2018, l'Union européenne avait interdit d'exploitation les compagnies aériennes indonésiennes à la suite de plusieurs accidents et défaillances de maintenance.

Les Etats-Unis avaient de leur côté abaissé l'évaluation de la sécurité aérienne de l'Indonésie entre 2007 et 2016.

(Fransiska Nangoy et Bernadette Christina Munthe, version française Camille Raynaud et Matthieu Protard)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !