Indonésie : Le bilan de l'incendie d'une prison surpeuplée revu à la hausse

Indonésie : Le bilan de l'incendie d'une prison surpeuplée revu à la hausse
Indonésie : Le bilan de l'incendie d'une prison surpeuplée revu à la hausse
Crédit photo © Reuters

par Agustinus Beo Da Costa

JAKARTA (Reuters) - Le bilan de l'incendie qui a ravagé mercredi une prison surpeuplée de Banten en Indonésie s'élève désormais à 44 morts, après le décès de trois prisonniers dans la nuit à l'hôpital.

Parmi les plus meurtriers du pays ces dernières années, le feu, que la police soupçonne d'avoir été causé par une panne électrique, s'est propagé dans la prison de Tangerang, qui abritait plus de trois fois le nombre de prisonniers prévus.

Le bloc du pénitencier concerné par le sinistre, construit pour 38 détenus, en accueillait ainsi 122.

En visite sur le site mercredi, à la périphérie de Jakarta, le ministre de la Sécurité, Mahfud MD, a indiqué que plus de la moitié des 200.000 personnes détenues à travers le pays étaient incarcérées pour des délits relatifs à la drogue.

L'Indonésie, qui selon les experts met l'accent sur l'incarcération plutôt que sur la réinsertion, a été appelée à reconsidérer sa législation très répressive en matière de stupéfiants.

"J'ai donc eu une discussion avec le ministre de la Justice. Nous avons parlé des trafiquants de drogue et de la façon dont ils devraient être sanctionnés sur la base d'un verdict définitif", a souligné le ministre de la Sécurité.

"Mais les victimes, les utilisateurs qui deviennent des victimes, nous nous poserons la question de la nécessité de les envoyer en prison ou non. Vaut-il mieux les réhabiliter ?"

(Rédigé par Kate Lamb, version française Juliette Portala, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !