Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Huawei envisage de céder ses smartphones Honor pour 12,9 milliards d'euros

Huawei envisage de céder ses smartphones Honor pour 12,9 milliards d'euros
Crédit photo © Reuters

par Julie Zhu

HONG KONG (Reuters) - Huawei Technologies envisage de céder sa division de smartphones Honor à un consortium emmené par le distributeur Digital China et les autorités de Shenzhen dans le cadre d'une opération évaluée à 100 milliards de yuans (12,9 milliards d'euros), a appris Reuters de sources au fait du dossier.

Le géant chinois, premier équipementier télécoms au monde et deuxième fabricant mondial de smartphones, fait face à des sanctions américaines et a décidé de se réorganiser en se concentrant sur le haut de gamme dans les téléphones, précisent les sources.

L'opération envisagée donne également à penser que Huawei s'attend à peu de changements avec l'arrivée attendue de Joe Biden à la Maison blanche en remplacement de Donald Trump, l'administration américaine considérant que le groupe chinois constitue une menace pour sa sécurité, souligne une des sources.

Les analystes estiment qu'une cession de Honor pourrait permettre à la marque d'échapper aux sanctions qui frappent la maison mère, les Etats-Unis ayant interdit à Huawei d'utiliser des composants ou toute technologie d'origine américaine dans ses appareils.

Dans le cadre de cette opération, entièrement en numéraire, Huawei compte céder la quasi-totalité des actifs de Honor, dont la marque elle-même, la branche recherche et développement et l'activité de gestion de la chaîne d'approvisionnement. Une annonce officielle pourrait être faite dès dimanche, selon une des sources.

Digital China, avec une participation de près de 15%, deviendrait l'un des deux principaux actionnaires de Honor Terminal Co Ltd, une société créée en avril et appartenant à 100% à Huawei, ont précisé deux sources.

Au moins trois entreprises publiques d'investissement, détenant chacune 10 à 15% du capital de Honor Terminal, font partie du consortium dirigé par Digital China et les autorités de Shenzhen, ont ajouté les sources.

A l'issue de l'opération, Honor prévoit de s'introduire en Bourse d'ici trois ans, de conserver l'essentiel de l'équipe dirigeante et plus de 7.000 salariés, ont dit les sources.

Sollicité, Honor a refusé de s'exprimer. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Huawei, Digital China et des autorités de Shenzhen.

La gamme de smartphones Honor, créée en 2013 par Huawei, s'adresse davantage aux jeunes et aux personnes à la recherche d'un modèle bon marché.

Sur les 51,7 millions de smartphones vendus par Huawei au troisième trimestre, 26% étaient de marque Honor, selon les données du cabinet d'études Canalys. Honor produit aussi sous sa marque des ordinateurs portables, des tablettes, des téléviseurs connectés et différents accessoires électroniques.

(Avec David Kirton; version française Claude Chendjou, édité par Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !