Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Hong Kong : Le magnat de la presse Jimmy Lai libéré sous caution

Hong Kong : Le magnat de la presse Jimmy Lai libéré sous caution
Crédit photo © Reuters

HONG KONG (Reuters) - Un tribunal de Hong Kong a accordé mercredi une libération contre une caution de 10 millions de dollars hongkongais (1,1 million d'euros) au magnat de la presse et figure du mouvement démocratique Jimmy Lai, poursuivi pour collusion avec des forces étrangères dans le cadre de la nouvelle loi sur la sécurité nationale instaurée à l'initiative de la Chine.

Fondateur de Next Digital, considéré comme l'un des derniers groupes de presse libres à Hong Kong, Jimmy Lai, très critique à l'égard de Pékin, a été arrêté au mois d'août au cours d'une perquisition menée au siège de son journal Apple Daily, puis laissé en liberté conditionnelle.

Egalement accusé de fraude dans le cadre de la location de locaux utilisés par Apple Daily, l'homme de presse de 73 ans a été placé en détention le 3 décembre

La loi de sécurité nationale imposée en juin dernier dans l'ancienne colonie britannique punit ce que Pékin considère comme des activités de sécession, subversion, terrorisme et collusion avec des puissances étrangères.

Aux termes de sa libération sous caution, Jimmy Lai devra rester chez lui et ne sera pas autorisé à rencontrer de représentants étrangers, donner des interviews, publier des articles ou communiquer sur les réseaux sociaux.

(Katherine Cheng ; version française Juliette Portala)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !