»
»
»
Consultation

Hong Kong: L'ambassade de Chine à Paris dénonce "l'hypocrisie" des Européens

Hong Kong: L'ambassade de Chine à Paris dénonce "l'hypocrisie" des Européens
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - L'ambassade de Chine à Paris dénonce "l'hypocrisie" et "l'irresponsabilité" des Européens, dont les autorités françaises, sur la situation à Hong Kong et établit un parallèle avec la gestion policière du mouvement des "Gilets jaunes" en France.

Dans un communiqué publié dimanche, le porte-parole de l'ambassade reproche à l'Union européenne d'avoir "publiquement glorifié les exactions des émeutiers" et de s'en être prise "fielleusement aux mesures d'autodéfense des policiers de Hong Kong pour défendre leur vie face à leurs agresseurs".

L'ambassade, qui juge ce comportement "criminel et très dangereux", établit aussi un parallèle entre le mouvement de contestation à Hong Kong et les tensions qui opposent en France depuis près d'un an les forces de l'ordre aux "Gilets jaunes".

"La police française s’est trouvée sous haute pression, tant physiquement que psychologiquement, et sous le feu roulant de critiques et d’insultes d’une frange malveillante de l’opinion", souligne-t-elle.

"Dans ces circonstances, nous avons fait preuve d’empathie à l’égard de la France. Nous souhaiterions qu’elle puisse se montrer aujourd’hui dans les mêmes dispositions d’esprit à notre égard."

Ces dernières semaines, les responsables français ont cherché à faire profil bas sur la question de Hong Kong pour éviter de tendre davantage les relations avec Pékin dans la perspective du déplacement qu'Emmanuel Macron doit effectuer en Chine début novembre.

Le communiqué de l'ambassade de Chine à Paris est une réaction à la déclaration publiée mercredi dernier par l'Union européenne au lendemain des violents affrontements ayant marqué à Hong Kong le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine.

Soulignant que "l'escalade de la violence et les troubles qui se poursuivent à Hong Kong, notamment l'usage de balles réelles qui ont occasionné de graves blessures à au moins une personne, sont extrêmement préoccupants", les Européens y réitèrent leur appel à la désescalade.

(John Irish et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Sophie Louet)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com