Hermitage dénonce l'abandon de son projet immobilier à la Défense

Hermitage dénonce l'abandon de son projet immobilier à la Défense
Hermitage dénonce l'abandon de son projet immobilier à la Défense
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le groupe Hermitage a jugé mardi "incompréhensible" la décision du conseil d'administration de Paris La Défense de renoncer à la réalisation de son projet immobilier Hermitage Plaza et menacé de reprendre une procédure visant à obtenir un milliard d'euros de dommages et intérêt.

Paris La Défense a fait savoir lundi qu'il avait décidé à l'unanimité de ne pas conclure les promesses de vente pour la construction de tours jumelles de 320 mètres de haut, estimant que les garanties techniques et financières apportées par la société de l'homme d'affaires russe Emin Iskenderov étaient insuffisantes.

Dans un communiqué diffusé mardi, Hermitage dénonce les "arguments fallacieux" avancés par Paris La Défense pour ne pas honorer l'engagement figurant dans un protocole conclu en mars dernier à la suite d'une médiation judiciaire.

Disant avoir investi 350 millions d'euros dans le projet Hermitage Plaza depuis son lancement en 2007, la société dit vouloir le mener à terme, et menace dans le cas contraire le conseil d'administration du quartier d'affaires de poursuites judiciaires.

"A défaut de cette signature, Hermitage reprendra sa procédure, notamment la demande d'un milliard d'euros de dommages et intérêts nonobstant une demande en exécution forcée et d'autres procédures pour rupture abusive et déloyauté", dit le communiqué.

(Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !