»
»
»
Consultation

Henkel sauvé par ses adhésifs au 1er trimestre

Henkel sauvé par ses adhésifs au 1er trimestre

Crédit photo © Reuters

par Uday Sampath Kumar

BERLIN (Reuters) - Le groupe allemand de produits de grande consommation Henkel a annoncé mercredi un bénéfice trimestriel en légère progression, une forte hausse de ses ventes d'adhésifs ayant compensé une baisse des ventes de lessives et de produits de beauté en raison de problèmes logistiques en Amérique du Nord.

Le fabricant de la lessive Persil et des colles Loctite a fait état d'un bénéfice par action de 1,43 euro pour le premier trimestre, légèrement supérieur à l'estimation moyenne de 1,41 euro des analystes interrogés par Reuters.

Hors effet de change et acquisitions, le chiffre d'affaires a progressé de 1,1% à 4,84 milliards d'euros.

La croissance organique a atteint 4,7% pour la division d'adhésifs mais elle a été négative de 4,3% pour la beauté et de 0,7% pour les produits d'entretien.

Sans les difficultés de livraison en Amérique du Nord, les ventes du segment de beauté seraient restées à peu près stables et celles des lessives et produits d'entretien auraient sensiblement augmenté, a précisé le groupe.

Henkel avait révélé ces difficultés en mars, expliquant qu'elles résultaient de changements intervenus dans la chaîne logistique et qu'elles étaient en voie de résolution.

Un resserrement des capacités de transport routier aux Etats-Unis a aggravé le problème mais le président du directoire, Hans van Bylen, a dit attendre un retour à la normale au deuxième trimestre.

Plusieurs groupes agroalimentaires américains ont fait état d'une augmentation de leurs coûts de transport sous l'effet d'une pénurie de chauffeurs et de la hausse des prix du carburant.

Beiersdorf, le concurrent allemand de Henkel, avait aussi fait état mardi d'une bonne performance de ses adhésifs alors que les ventes de la crème Nivea ont ralenti.

Henkel a dit s'attendre à la poursuite d'un environnement de marché incertain et volatil mais il a maintenu sa prévision d'une croissance organique de l'ordre de 2 à 4% cette année et d'une hausse de son bénéfice par action ajusté comprise entre 5 et 8%.

(Emma Thomasson, Véronique Tison pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com