»
»
»
Consultation

Hausse en vue à Wall Street, portée par l'espoir sur le commerce

Hausse en vue à Wall Street, portée par l'espoir sur le commerce
Crédit photo © Reuters

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir en hausse et les Bourses européennes sont également bien orientées mercredi à mi-séance soutenues par l'espoir d'une résolution du conflit commercial entre Chinois et Américains. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en progression entre 0,5% et 0,6%. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,42% à 5.004,29 vers 12h38 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,19% et à Londres, le FTSE est stable à 7.013,92 points (-0,04%).

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,27%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,48% et le Stoxx 600 de 0,31%.

Après les déclarations lundi de Donald Trump qui s'est dit prêt à poursuivre le relèvement des droits de douane sur les produits chinois, les marchés préfèrent se focaliser sur les propos rassurants de Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison blanche, qui a déclaré mardi que le président américain était disposé à conclure un accord commercial avec Pékin.

Selon Larry Kudlow, la rencontre prévue samedi entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping est pour Washington l'occasion de "tourner la page" de la guerre commerciale entre les deux pays, bien que la Maison blanche ait été déçue par les réponses de la Chine jusqu'à présent.

VALEURS EN EUROPE

La prudence reste toutefois palpable comme en témoigne la baisse du secteur automobile européen, dont l'indice Stoxx perd 0,28%. Le secteur est affaibli également par la baisse de 5,04% de Continental après l'avertissement sur sa marge en 2019.

Dans son sillage, l'équipementier français Faurecia cède 4,62% et Plastic Omnium 3,26%. La plus forte baisse du CAC 40 revient à Danone qui recule de 1,85%, affecté par un abaissement de conseil de Goldman Sachs à "vendre". En hausse, Axa grappille 0,96% après le relèvement de ses objectifs de dividende et de rentabilité des capitaux d'ici 2020.

Après de deux séances de hausse, le titre Vallourec repart à la baisse (-3,9%) alors que, selon le magazine Challenges, le groupe prépare un plan social de grande ampleur en France et en Allemagne.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

A Wall Street, Salesforce avance de 8,2% en avant-Bourse, le spécialiste des logiciels de gestion de la relation client ayant annoncé des résultats trimestriels nettement supérieurs aux estimations des analystes et des prévisions de chiffre d'affaires pour 2020 meilleures que prévu.

Tiffany chute de 13% avant l'ouverture après avoir fait état de ventes trimestrielles inférieures aux attentes, une mauvaise performance que le joaillier américain attribue aux dépenses moins élevées que prévu des touristes chinois dans ses magasins aux Etats-Unis et à Hong Kong.

CHANGES Sur le marché des changes, le dollar est stable face à un panier de devises de référence avant l'intervention du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, à 17h00 GMT, qui pourrait donner de nouvelles indications sur le rythme du resserrement monétaire à venir dans un contexte de ralentissement économique mondial.

"Le degré d'inquiétude de la Fed concernant le ralentissement économique en cours sera vu comme une indication sur la rapidité avec laquelle la Fed pourrait marquer une pause (dans sa hausse des taux)", commente Thu Lan Nguye, chargée de stratégie changes chez Commerzbank.

L'intervention de Jerome Powell intervient au lendemain de nouvelles critiques à son encontre de Donald Trump qui estime que la hausse des taux de la Fed est préjudiciable à l'économie américaine.

De son côté, l'euro évolue autour de 1,1279 dollar et le sterling avance de 0,31% face au dollar.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans est stable, autour de 3,06% avant la pubilcation à 13h30 GMT de la deuxième estimation du PIB américain pour le troisième trimestre.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans est également à l'équilibre, à 0,345%, tandis que son équivalent italien cède trois points de base à 3,257% alors les principaux ministres italiens doivent se réunissent afin de discuter de l'éventualité de la mesure disciplinaire brandie par l'UE à la suite du rejet de son budget 2019.

PÉTROLE

Les cours du brut évoluent en légère hausse: le baril de Brent évoluant au-dessus de 60 dollars et le baril de brut léger américain (WTI) autour de 51,75 dollars.

(Avec Tom Finn et Saikat Chatterjee à Londres, édité par)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com