Hamdok dit avoir repris son poste pour maintenir l'économie à flot

Hamdok dit avoir repris son poste pour maintenir l'économie à flot
Hamdok dit avoir repris son poste pour maintenir l'économie à flot
Crédit photo © Reuters

par Khalid Abdelaziz

KHARTOUM (Reuters) - Abdalla Hamdok a dit avoir accepté de reprendre ses fonctions de Premier ministre au Soudan pour maintenir l'économie du pays à flot et reprendre des négociations avec les institutions financières internationales.

Destitué le 25 octobre après le putsch du général Abdel Fattah al-Bourhane, le Premier ministre soudanais a recouvré dimanche ses fonctions au terme d'un accord avec la junte.

Dans une interview accordée à Reuters dans sa résidence de Khartoum, Abdalla Hamdok a justifié sa décision, contestée dès dimanche par des manifestants, par la nécessité de préserver les gains économiques engrangés depuis la chute du dictateur Omar el Béchir en avril 2019.

Abdalla Hamdok a dit vouloir nommer un gouvernement de technocrates dont la mission prioritaire sera l'amélioration du pouvoir d'achat et poursuivre les discussions avec le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et d'autres bailleurs de fonds potentiels.

Le Soudan a entrepris depuis deux ans des réformes réclamées par les institutions et obtenu l'effacement d'une grande partie de sa dette internationale, de plus de 50 milliards de dollars, mais cet accord a été remis en cause par le putsch d'octobre.

"Nous poursuivrons nos contacts avec les institutions financières internationales, et le nouveau budget qui commencera en janvier progressera sur la voie des réformes économiques et ouvrira la porte aux investissements", a-t-il assuré à Reuters.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !