Guterres met la Russie en garde contre de nouvelles annexions en Ukraine

Guterres met la Russie en garde contre de nouvelles annexions en Ukraine
Guterres met la Russie en garde contre de nouvelles annexions en Ukraine
Crédit photo © Reuters

NATIONS UNIES (Reuters) - Le secrétaire général des Nations unies a mis en garde jeudi la Russie contre les référendums d'annexion dans les territoires sous son contrôle en Ukraine, estimant qu'ils contrevenaient à la Charte de l'Onu.

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu sur la question ukrainienne, Antonio Guterres a également déclaré que les menaces de conflit nucléaire étaient "absolument inacceptables", alors que le président russe Vladimir Poutine a évoqué mercredi un possible recours à l'arme atomique.

Quatre référendums doivent être organisés à partir de vendredi dans les régions occupées par l'armée russe.

"Toute annexion de territoires appartenant à un Etat par un autre Etat résultant de la menace ou de l'usage de la force constitue une violation de la Charte des Nations unies et du droit international", a dit Antonio Guterres.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui devait s'exprimer devant le Conseil, n'était pas présent lorsque le secrétaire général de l'Onu a fait ces remarques.

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a expliqué au Conseil qu'il existait des "motifs raisonnables" de penser que des crimes tombant sous la juridiction de la Cour avaient été commis en Ukraine.

Il a indiqué que priorité était donnée aux destructions intentionnelles de biens publics ainsi qu'aux transferts de population hors d'Ukraine, notamment d'enfants.

(Reportage Humeyra Pamuk, Michelle Nichols, Daphne Psaledakis, John Irish et Brendan McDermid; version française Camille Raynaud, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !