Guinée : La junte consolide sa prise de pouvoir en nommant des gouverneurs

Guinée : La junte consolide sa prise de pouvoir en nommant des gouverneurs
Guinée : La junte consolide sa prise de pouvoir en nommant des gouverneurs
Crédit photo © Reuters

par Saliou Samb

CONAKRY (Reuters) - Les soldats qui ont mené lors du week-end un coup d'Etat en Guinée ont consolidé leur prise de pouvoir avec la nomination d'officiers de l'armée à la tête des huit provinces et de plusieurs districts administratifs du pays.

Les pays d'Afrique de l'Ouest ont menacé d'imposer des sanctions suite au renversement du président Alpha Condé, qui effectuait un troisième mandat après une réforme de la Constitution vivement critiquée par l'opposition. Les dirigeants des pays de la région se réuniront mercredi pour discuter de la situation.

Le chef des putschistes, le colonel Mamady Doumbouya - ancien de la Légion française - a promis un gouvernement de transition d'unité nationale et une "nouvelle ère de gouvernance et de développement économique". Mais il n'a pas encore expliqué exactement ce que cela impliquera, ni donné de calendrier.

La révolte de dimanche, au cours de laquelle Condé et d'autres hauts responsables politiques ont été arrêtés ou interdits de déplacement, est la troisième depuis avril en Afrique de l'Ouest et centrale, ce qui suscite des inquiétudes quant à un retour à des régimes politiques militaires dans une région qui avait fait des progrès vers une démocratie multipartite depuis les années 1990.

La capitale de la Guinée, Conakry, a connu une deuxième journée de calme après le putsch, avec la suppression de certains points de contrôle militaires. La circulation était normale dans le quartier administratif de Kaloum, où des embouteillages commençaient à se former.

La télévision d'État RTG a diffusé des images du général Aboubacar Diakite, nommé par la junte, prenant la place du gouverneur civil Sadou Keita dans la région de Kankan, le fief électoral de Condé.

Keita a qualifié de moment de "joie et de remords" son remplacement par un général, a rapporté le site d'information guinéen Inquisiteur.net.

Le coup d'État en Guinée a suscité des inquiétudes quant à l'approvisionnement en bauxite, la Guinée étant le deuxième producteur mondial de ce minerai dont est extrait l'aluminium.

Le contrat de référence sur l'aluminium à Londres a atteint son plus haut niveau depuis 10 ans, même si les opérateurs miniers n'ont pas fait état pour l'heure de perturbations dans la production.

Le Kremlin a déclaré qu'il suivait de près la situation politique dans le pays et qu'il espérait que les intérêts commerciaux russes, qui comprennent trois grandes mines de bauxite et une raffinerie d'alumine, ne seraient pas touchés.

(Reportage Saliou Samb avec Hereward Holland, version française Federica Mileo, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !