Grande-Bretagne : Le personnel de Downing Street invité à une fête durant le confinement

Grande-Bretagne : Le personnel de Downing Street invité à une fête durant le confinement
Grande-Bretagne : Le personnel de Downing Street invité à une fête durant le confinement
Crédit photo © Reuters

par Andrew MacAskill

LONDRES (Reuters) - Les équipes du Premier ministre britannique Boris Johnson ont été invitées à une fête dans les jardins de sa résidence de Downing Street lors du premier confinement imposé au niveau national en 2020 pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, selon un courriel que la chaîne ITV s'est procuré lundi.

Boris Johnson, qui a mené le Parti conservateur vers une victoire massive aux élections législatives de 2019, fait face à un torrent de critiques pour la tenue présumée de fêtes dans des bâtiments gouvernementaux, dont Downing Street, en violation des restrictions sanitaires.

D'après ITV, environ une quarantaine de personnes, dont le Premier ministre et son épouse Carrie, se sont rassemblées dans les jardins de Downing Street pour une fête alcoolisée, alors même que les rassemblements en extérieur étaient à l'époque limités à deux personnes issues de foyers différents.

L'invitation a été envoyée par courriel le 20 mai 2020 par l'un des chargés de communication de Boris Johnson, a rapporté la chaîne de télévision, précisant qu'il était demandé aux convives d'amener de l'alcool et de "profiter au mieux de cette météo agréable".

"Après ce qui fut une période incroyablement chargée, il serait bon de profiter au mieux de cette météo agréable et de boire des verres avec distanciation sociale dans les jardins du numéro 10 (Downing Street) ce soir", a écrit Martin Reynolds dans cet email. "Venez à 18h00 et amenez votre propre alcool!".

Les services de Boris Johnson ont décliné une demande de commentaire.

A l'époque, les écoles étaient pour la plupart fermées, de même que les bars et restaurants, tandis que les rassemblements étaient très contrôlés et restreints.

La police londonienne, qui avait jusqu'alors refusé d'enquêter sur des rassemblements présumés auxquels auraient pris part des représentants gouvernementaux, a annoncé lundi être en contact avec les services de Downing Street à la suite de "compte-rendus" de violation des règles sanitaires.

Une haute représentante gouvernementale, Sue Gray, mène une enquête sur des accusations selon lesquelles au moins cinq fêtes ont été organisées dans des bâtiments gouvernementaux lors des confinements.

Interrogé lundi sur sa participation, et celle de son épouse, à la fête de mai 2020 rapportée par ITV, Boris Johnson n'a pas répondu, se contentant de déclarer que cela faisait l'objet d'une enquête menée par Sue Gray.

(Reportage Andrew MacAskill; version française Jean Terzian)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !