Grande-Bretagne : Le Parlement approuve la baisse de l'aide internationale

Grande-Bretagne : Le Parlement approuve la baisse de l'aide internationale
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne va temporairement réduire le budget alloué aux aides qu'elle apporte à l'étranger, une décision en lien avec les coûts liés à la crise sanitaire du coronavirus, après que le Premier ministre Boris Johnson a éteint mardi une rébellion de députés dans les rangs de son Parti conservateur.

Le Parlement s'est prononcé par 333 voix contre 298 en faveur d'une réduction de l'aide au développement à l'étranger à 0,5% du revenu national britannique, contre 0,7% jusqu'alors.

La décision du gouvernement avait été annoncée en novembre dernier et présentée comme une mesure temporaire pour contribuer à financer la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

Certains députés indécis ont été convaincus par la promesse gouvernementale de rétablir l'aide à son pourcentage initial une fois que le pays ne sera plus contraint de s'endetter pour financer des besoins quotidiens.

L'ancienne Première ministre Theresa May, dont Boris Johnson a pris la succession à l'été 2019, fait partie des détracteurs du projet. Ceux-ci ont fait part de leur scepticisme sur le retour de conditions propices au rétablissement de l'aide initiale et mis en avant l'impact selon eux négatif de cette décision pour le prestige de la Grande-Bretagne sur la scène internationale.

D'après une étude du service d'information et de recherche de la Chambre des communes, les conditions pour revenir à une aide au développement équivalente à 0,7% du revenu national ne seront pas réunies avant 2024.

(Reportage William James; version française Jean Terzian)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !