Grande-Bretagne: Des pêcheurs français menacent de bloquer le port de Calais

Grande-Bretagne: Des pêcheurs français menacent de bloquer le port de Calais
Grande-Bretagne: Des pêcheurs français menacent de bloquer le port de Calais
Crédit photo © Reuters

par Richard Lough

PARIS (Reuters) - Des pêcheurs français ont menacé mercredi de bloquer le port de Calais et le tunnel sous la Manche si le gouvernement britannique ne leur accorde pas des licences supplémentaires dans les 17 prochains jours.

Olivier Leprêtre, patron de chalutier et président du Comité régional des pêches maritimes des Hauts-de-France, a déclaré à Reuters que des mesures étaient envisagées par les pêcheurs "surtout pour les produits d'import et export", tout en ajoutant que la ministre de la Mer, Annick Girardin, leur avait demandé de reporter leur décision afin de poursuivre les négociations avec Londres.

"Donc il y a un ultimatum de quelque jours de plus. Deux semaines à partir de ce samedi", a ajouté Olivier Leprêtre.

La France accuse le gouvernement de Boris Johnson de ne pas respecter ses engagements pris dans le cadre des accords sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne et juge insuffisantes le nombre de licences octroyées pour l'instant aux pêcheurs français dans les eaux britanniques.

La Commission européenne, pressée par le Premier ministre Jean Castex de "bouger davantage" sur le dossier, a déclaré mercredi que des discussions étaient en cours.

Olivier Leprêtre a dit s'attendre, en l'absence de réaction de Londres, à des actes de représailles coordonnés de la part des pêcheurs français "sur toute la façade Manche, y compris le Normandie".

"C'est quand même un travail de préparation et coordination. Ça ne se fait pas d'un jour à l'autre", a-t-il dit.

Interrogé sur le dossier mardi lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, Jean Castex a évoqué, en cas de blocage persistant des discussions, une possible remise en cause d'accords de coopération bilatérale entre Paris et Londres.

(Reportage Richard Lough, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !