»
»
»
Consultation

Gollnisch mis en examen pour les assistants parlementaires

Gollnisch mis en examen pour les assistants parlementaires
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - L'ex-numéro deux du Front national Bruno Gollnisch a annoncé avoir été mis en examen vendredi pour "abus de confiance" dans le cadre d'une enquête portant sur le travail de ses assistants au Parlement européen entre 2005 et 2015.

La justice française s'intéresse aux pratiques du parti d'extrême droite, désormais baptisé Rassemblement national (RN), qu'elle soupçonne d'avoir mis en place un système frauduleux pour rémunérer ses permanents avec des deniers européens.

Bruno Gollnisch conteste sa mise en examen, qu'il juge "illégale" pour des questions de procédure et infondée sur le fond car, selon lui, ses collaborateurs ont bien rempli les tâches pour lesquelles ils étaient rémunérés.

"Mes assistants ont travaillé conformément à leur contrat, ils ont rempli un nombre considérable de fonctions qui sont parfaitement conformes aux normes et aux usages constants de l'assistance parlementaire", a-t-il dit à Reuters.

"C'est une tentative d'assassinat politique", a-t-il ajouté.

Plusieurs parlementaires RN, dont Marine Le Pen, ainsi que certains de leurs attachés ont déjà été mis en examen sur des soupçons du même genre.

Le Parlement européen estime le préjudice à plusieurs millions d'euros.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com